RTL : cinq autobus en moins pour desservir Saint-Bruno

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
RTL : cinq autobus en moins pour desservir Saint-Bruno
Ce sont 5 lignes d'autobus du RTL desservant Saint-Bruno qui sont supprimées pendant la pandémie. La ligne 99 reste ouverte. (Photo : courtoisie)

Le Réseau de transport de Longueuil (RTL) a décidé de fermer entre autres ses lignes 91, 92, 192, 199 et T94 qui desservent toutes Saint-Bruno-de-Montarville. Demeure la ligne 99 pour rejoindre la municipalité.

Rappelons que la ligne 91 et 92 desservent la station de train de la municipalité, proche du parc industriel.
« Nos services en direction du centre-ville ou en rabattement des trains sont très peu fréquentés actuellement. Les trains étaient d’ailleurs à – 95 % de l’achalandage régulier aux dernières nouvelles. Par ailleurs, tant que la directive gouvernementale qui contraint la présence aux bureaux du centre-ville à 25 % de leur capacité, les entreprises ne reprendront pas leurs activités sur place avant plusieurs semaines voire des mois. Nous sommes bien conscients des désagréments pour certains clients, mais les compressions demandées par l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et le manque à gagner important des sociétés de transport nous ont forcé à diminuer le service selon l’achalandage à Saint-Bruno, à l’instar des services dans les autres villes de l’agglomération », a indiqué au Versants Alicia Lymburner, porte parole du RTL.

La conseillère du district 6 à Saint-Bruno, Marilou Alarie, n’a pas manqué de soulever une certaine inquiétude quant à cette mesure. « Cinq lignes c’est beaucoup! Espérons que c‘est temporaire. J’espère que nous aurons la collaboration du gouvernement », a-t-elle indiqué lors de la dernière séance du conseil municipal.
Au total, ce sont 31 lignes d’autobus que le RTL a supprimé au sein de l’agglomération pour pouvoir répondre aux pertes financières entraînées par la pandémie et la baisse de fréquentation des transports en commun des usagers.

Non seulement des lignes ont été supprimées, mais le 2 juillet, lors de l’adoption d’un plan d’optimisation de ses ressources, à la demande de l’ARTM, le RTL avait déjà annoncé une réduction des services et des coûts d’exploitation pour septembre. C’est ainsi qu’un plan de départ volontaire à la retraite a été mis en place pour réduire le personnel.

« La pandémie nous a frappés de plein fouet. Bien que d’importants efforts aient été déployés au sein des équipes du RTL, l’ARTM nous demande d’ajuster l’offre de service au niveau de l’achalandage observé. Même si la somme est importante, le financement de 400 M$ pour toutes les sociétés de transport de la province, récemment annoncé par le gouvernement du Québec, ne pourra couvrir l’ensemble des pertes de revenus et des coûts engendrés par la pandémie », avait déjà souligné Jonathan Tabarah, président du conseil d’administration du RTL.

De plus, l’ARTM, qui gèrent les finances des services du transport en commun dans le grand Montréal (STM, STL, RTL et exo), a demandé à tous d’effectuer des compressions budgétaires qui pourraient totaliser 400 millions sur trois ans.

« Nous sommes bien conscients des désagréments pour certains clients, mais les compressions demandées par l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et le manque à gagner important des sociétés de transport nous ont forcé à diminuer le service selon l’achalandage à Saint-Bruno, à l’instar des services dans les autres villes de l’agglomération. » – Alicia Lymburner

Une hausse de 2 % des tarifs
Contrairement à d’autres organismes de transport des grandes villes canadiennes comme Toronto, Calgary et Winnipeg qui procèdent à l’indexation des tarifs en début d’année, l’ARTM le fait habituellement le 1er juillet. Annoncée dans le budget 2020, l’indexation prévue a été reportée au 1er octobre afin d’éviter momentanément un impact financier supplémentaire aux usagers dans le contexte de la COVID-19.

Ce taux d’indexation tarifaire sera comparable à celui des années précédentes, soit 2 % en moyenne. L’ARTM a décidé toutefois de ne pas indexer les titres unitaires qui sont davantage utilisés en cette période de télétravail et de post-confinement.

Deux nouveaux titres métropolitains illimités
Dans le but de faciliter les déplacements en transport collectif, l’ARTM introduit à partir du 1er octobre deux titres métropolitains illimités : « Soirée illimitée » et « Week-end illimité ». Il sera alors possible de se déplacer à prix avantageux dans l’ensemble des modes de transport collectif et sur l’ensemble du territoire métropolitain, une première dans la région. Il en coûtera 5,5 $ pour la soirée de 18 h à 5 h le lendemain pour des transports illimités dans les trains, bus et métro, et 14,25 $ du vendredi 16 h au lundi 5 h.

Couper dans son élan
La COVID-19 est venue bouleverser les bons résultats qu’a enregistré le RTL tout au long de l’année 2019. Le rapport annuel de l’entreprise de transport montre une croissance continue de son achalandage depuis quatre ans de l’ordre de 7 %. Pour 2019, l’augmentation a été de 1, 8 %. L’an dernier, le RTL a pratiquement doublé son réseau accessible. Sept lignes ont été ajoutées, portant le nombre à 16 sur le réseau du RTL. L’année 2020 sera tout autre.

Non à la taxe de 50 $ aux automobilistes
L’ARTM travaillait sur une proposition visant l’instauration d’une nouvelle surtaxe à l’immatriculation de 50 $ par véhicule dans la grande région de Montréal. Dans un tweet ce matin, François Bonnardel, ministre des Transports dit non. « C’est non. Il n’y aura pas de taxe de 50 $ pour les automobilistes des banlieues. » La Fédération canadienne des contribuables applaudit l’opposition du ministre à la demande de l’ARTM d’imposer une nouvelle taxe à l’immatriculation pour financer le transport en commun.
« Le ministre Bonnardel reconnaît, avec raison, que les automobilistes québécois sont déjà lourdement taxés, » a dit Renaud Brossard, le Directeur Québec de la FCC. « La dernière chose dont ils ont besoin est d’une nouvelle surtaxe. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires