Résultats des élections fédérales 2019

Suivez les résultats des élections fédérales 2019 dans votre circonscription en consultant notre page d'accueil.

Voir les résultats

Roselyne Houde, étoile du rugby

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Roselyne Houde, étoile du rugby
La Montarvilloise Roselyne Houde s’adonne au rugby. (Photo : courtoisie François (Frank) Gatien)

Roselyne Houde a connu une saison 2018-2019 de rêve… en rugby! La Montarvilloise s’est vu décerner les titres de Recrue et d’Athlète de l’année, en plus de décrocher une médaille d’argent avec Équipe Québec.

Pour Roselyne Houde, tout s’est amorcé en septembre 2018 lorsque son professeur d’éducation physique, Marc-Antoine Bourget, lui a proposé de joindre le club de rugby à 7 joueuses de l’école, les Pionniers de la Polybel (école secondaire à Beloeil). Ce qui a permis à la jeune fille de 16 ans de participer aux différents tournois du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Un an plus tard, Roselyne Houde est décorée d’une médaille d’argent. Une distinction obtenue en rugby féminin à 15 joueuses avec ses alliées d’Équipe Québec lors des Championnats de l’est du Canada, disputés à Kingston, Ontario, au mois d’août dernier. Des camps d’évaluation de Rugby Québec tenus quelques mois plus tôt lui auront permis d’enfiler le maillot de la formation féminine du Québec (16 ans) de rugby à 15. « Cette médaille représente beaucoup pour moi, parce que je ne m’y attendais pas! J’ai commencé le rugby il y a tout juste un an; ce n’est pas assez long. Mais représenter ma province, c’est une belle fierté! » observe Roselyne Houde, en entrevue avec Les Versants.

Elle estime que la sélection d’Équipe Québec, à 15 joueuses, lui aura apporté l’opportunité de vivre une expérience différente de ce qu’elle avait vécu avec son école, à 7 filles. « C’était une belle expérience que j’ai eue en compagnie d’autres filles qui connaissent le rugby autant que moi, à un autre niveau. J’ai constaté la différence… le jeu était plus intense, mais j’ai aussi beaucoup appris. »

« Représenter ma province, c’est une belle fierté! » – Roselyne Houde

D’ailleurs, elle prend la peine d’expliquer la différence du jeu à 7 participantes sur le terrain, plus rapide, et de la stratégie à 15, plus intense et plus propice aux contacts physiques et plaquages.

Au printemps dernier, Roselyne a entamé son engagement avec le Montreal Irish RFC, au sein d’une autre équipe féminine de rugby à 7, mais de niveau provincial. Cette organisation possède un terrain à Sainte-Julie depuis plusieurs années. Par sa vitesse et son jeu défensif, elle aura contribué aux performances de cette équipe, qui a gagné la 1 place en saison régulière (été 2019), et le 2rang aux Championnats provinciaux, tenus à Saint-Jean-sur-Richelieu en août dernier.

Une panoplie de prix

Mais la saison de Roselyne Houde ne s’arrête pas là. La saison 2018-2019 aura été une année de rêve à tous les niveaux pour elle. La sportive s’est aussi revêtue du titre de Recrue de l’année à son école secondaire. De plus, dans le cadre du Gala des Honneurs de la Polybel, elle a été nommée Athlète de l’Année en 4 secondaire et Artiste de l’année (art dramatique). Elle a aussi récolté sept mentions d’honneur dans autant de matières scolaires. Soulignons d’ailleurs qu’elle a participé à l’animation de ce gala. « Au-delà des sports, l’école demeure importante pour moi. Je m’implique aussi; je me force autant en sports que pour mes notes », précise l’étudiante qui, maintenant en 5 secondaire, songerait à poursuivre en sciences naturelles au cégep. Elle vise la médecine.

Quand on lui demande lequel des honneurs reçus est le plus important à ses yeux, elle n’hésite pas à parler du titre de Recrue de l’année. « C’est très valorisant! Ça représente beaucoup. Après seulement deux ou trois mois avec la troupe de Polybel, je me démarquais. »

Il n’y a pas que le rugby qui occupe Roselyne la sportive. La Montarvilloise s’adonne également au patinage artistique, au soccer et au frisbee. Selon elle, c’est important de pratiquer plusieurs disciplines, pour conserver un équilibre. « Je suis une sportive dans l’âme! » Pour expliquer sa passion du rugby, elle dira qu’elle aime le jeu d’équipe, courir sur le terrain et toucher la balle. Ses forces? « Je cours vite, et je pratique quelques feintes efficaces! »

Un sport méconnu

Bien que la Coupe du monde 2019 se déroule actuellement (Roselyne encourage le Canada, mais penche pour la Nouvelle-Zélande), le rugby demeure un sport méconnu. Roselyne Houde en fait d’ailleurs la promotion. « C’est un beau sport, excitant, qui comporte des risques, mais comme bien des sports. Petits, nous avons vu du hockey, du soccer… dans les écoles, peu de jeunes connaissent le rugby. C’est important d’en faire la promotion, de lui donner une visibilité. »

QUESTION AUX LECTEURS : Quels autres sports méritent d’être connus?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des