Rick Hughes réagit au décès d’Eddie Van Halen

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Rick Hughes réagit au décès d’Eddie Van Halen
Le chanteur Rick Hughes réagit au décès de la légende du rock, Eddie Van Halen. (Photo : Melany Bernier Photographe)

Le fondateur du groupe Van Halen, le guitariste Eddie Van Halen, est décédé du cancer mardi à l’âge de 65 ans. Le journal Les Versants a abordé le sujet de cette icône du rock avec le chanteur de Sword, Rick Hughes.

« Aujourd’hui, j’ai de la peine pour mon adolescence », nous mentionne d’emblée Rick Hughes.

« On voulait tous jouer de la guitare comme Eddie Van Halen. » – Rick Hughes

Au téléphone, il admet que l’annonce du décès d’Eddie Van Halen le transporte des années en arrière, à la fin des années 70, début des années 80. « Ça me ramène à quand j’avais 15-16 ans. À cette époque, pour ceux de notre génération, Jimmy Page [guitariste de Led Zeppelin] était notre premier guitar hero. Hendrix [Jimi] en était un aussi, mais Hendrix était un guitar hero mort. Dans les années 70, Jimmy Page était le guitariste n°1 sur la planète. J’écoutais en boucle « Whole Lotta Love » juste pour le solo de guitare. Ça nous rentrait dedans! »

La chanson « Whole Lotta Love », qui ouvre l’album Led Zeppelin II, a été lancée en 1969. Ce n’est que près d’une décennie plus tard, en 1978, que Rick Hughes trouvera un équivalent à la magie de Jimmy Page. « La première fois qu’on a entendu « Eruption » [pièce instrumentale parue sur le disque Van Halen, le premier du groupe], on se demandait tous « Qui c’est ça?! ». On voulait tous jouer de la guitare comme Eddie Van Halen, se souvient Rick Hughes. Il venait d’inventer quelque chose; Eddie Van Halen amenait une nouvelle technique, proche des musiciens classiques. Les radios se sont emparées du titre, puis nous, on voulait tous enregistrer ce solo de guitare! « Eruption » a été un game changer. »

En septembre dernier, le magazine Rolling Stones publiait une mise à jour de sa liste des 500 meilleurs albums de tous les temps. Le disque Van Halen occupe le 292e échelon. En plus de l’instrumentale « Eruption », on y retrouve « Runnin’ with the Devil », la reprise des Kinks «You Really Got Me », «Ain’t Talkin’ ‘Bout Love », « Jamie’s Crying »…

Cancer

Eddie Van Halen est décédé à la suite d’un cancer de la gorge, contre lequel il s’est battu plusieurs années. Rick Hughes parle du cancer du fumeur. Il déplore d’ailleurs que les compagnies de tabac « puissent encore vendre leur marde » en cette « période si politisée ». Il précise : « Sa maladie est directement liée au tabagisme. Sur Internet, une photo sur deux, Eddie a une cigarette aux lèvres. Il était un grand fumeur. »

En mai dernier, en plein confinement, le musicien québécois publiait le message suivant sur sa page Facebook : « Je fête aujourd’hui ma renaissance. Le 20 mai 2003, j’ai commencé ma nouvelle vie sans alcool, tout le reste a pris le bord… cigarettes, problèmes d’argent et de comportement, abus de drogues dures, de la malbouffe, du manque de sommeil… je ne désire pas tous les énumérer, mais j’ai laissé derrière moi il y a aujourd’hui 6209 jours une vie de souffrance… alors, ce qui suit s’adresse à quiconque souffre en silence d’une dépendance. » S’en suivait un long message à l’intention de ceux qui souffrent. « Comme bien des imbéciles, j’ai commencé à fumer à 12-13 ans, dira-t-il au journal, se rappelant ses amis de l’époque qui se réveillaient le matin en toussant parce que la première chose qu’ils faisaient, c’était d’allumer la cigarette. « Dans les années 80-90, ça mourrait comme des mouches du cancer du poumon. Tu fumais, tu toussais. » Aujourd’hui, il adopte un mode de vie de sobriété.

Frères de sang

Van Halen était composé, selon les époques, de différents musiciens. David Lee Roth, Sammy Hagar et Gary Cherone se sont partagés le micro jusqu’en 2012. Puis Mark Stone, Michael Anthony et Wolfgang Van Halen (le fils d’Eddie) ont joué de la basse, à un moment ou à un autre au cours de la longue histoire de ce groupe fondé à Pasadena, en Californie. Seuls Eddie et le batteur Alex Van Halen en ont fait partie des débuts jusqu’à aujourd’hui. « En tant que frères, ils ont joué ensemble toute leur vie. Autant Eddie était un maestro de la guitare et de la musique; il a su créer des chansons qui ne vieillissent pas, autant Alex était un excellent batteur. Même si Alex a toujours été dans l’ombre d’Eddie, on ne peut pas parler de l’un sans parler de l’autre », raconte Rick Hughes.

Selon ses propos, un groupe de musique est comme une deuxième famille, au même titre qu’un groupe soudé au travail est aussi une deuxième unité familiale. « La famille nous enseigne sur nous-même et sur les autres. Jouer avec son frère dans un même groupe vient nourrir ton lien familial. Le public le ressent, ce lien-là. Il y a une synergie », explique Rick Hughes, qui fait un parallèle avec son propre groupe, Sword, dans lequel son frère Dan martèle la batterie.

Quand on lui demande quel sera l’héritage laissé par Eddie Van Halen, celui qui a déjà vécu à Saint-Bruno-de-Montarville évoque les chansons. « Comme on dit, « it’s all about the music! ». Il a su composer des chansons incroyables », répond Rick Hughes.

On pense entre autres à « Dance the Night Away », « Mean Street », « Jump », « Panama », « Dreams », « Right Now » pour ne nommer que celles-là. Il poursuit : « Je pense aussi qu’il faudra se souvenir de lui comme de quelqu’un de très humble. Il était un guitar hero pour plusieurs, mais il était le dernier à le savoir. »

Van Halen a été intronisé au Temple de la renommée du rock ‘n roll en 2007. En entrevue, Rick Hughes confie que son album préféré demeure le premier de tous, Van Halen. Mais c’est la chanson « Hot For Teacher », parue sur le sixième disque, 1984, qu’il apprécie davantage.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Francine Sigouin
Francine Sigouin
8 jours

je suis tellement contente  »Le Sage que tu aies écrit sur Edward Eddie Van Halen je n’arrête pas de regarder tout ce qui c’est fait sur ses albums , entrevues au Japon que j’aurais aimer comprendre , malheureusement ayant de la difficulté avec mon anglais ,J’aurais aimer savoir si le groupe va continuer avec son fils mais c’est un gaucher et il joue de la base. Il me semble avoir compris que son fils continuerais pour l’album qui étais en préparation .Je suis chanceuse j’ai trouver le dernier chandail aujourd’hui même qui restera dans ma collection car trop grand pour moi et j’ai réussi à trouver un c.d. justement celui que tu pares plus haut Mais aussi j’attends le coffret de C.D. il y a quelque semaine ,que j’avais commander car je ne trouvais pas tout. et je voulais avoir la collection entière . Même fait deux autres albums en cadeau de moi à moi de B.B.King dont nous chantions pas mal toutes ses chansons de cette album. Tu vas me dire que l’on passe du Heavy Métal au Blues mais sa c’est bien moi j’ai même trouver du Pantera Mais pas celui ou le sadisme a commencer dans ce groupe .. Je parle souvent de toi et ton groupe Sword mais j’aimerais que tu me remette tout le pedigree quand tu parlais de toi et comment vous aviez décider de partir Sword et votre parcours avec les grands de se monde. Si jamais il te reste un pic de sword j’aimerais sa t’en acheter un car on me la pris dans mes mains lorsque vous nous en aviez donner un avec l’album quand tu as repartie SWORD avec les jeunes . tu sais que j’en fais la collection . Je veux que tu garde la tête bien haute Rick car tu es un grand de ceux la . Ne te décourage pas . Je sais que pour les artistes et pas mal de travailleurs qu’ils se trouve les fesses dans l’eau bouillante . T- beau t- bon t- capable . Je t’adore et tu as une famille formidable Mes salutations à tous et principalement à Nancy et Lulu . Bisous xoxoxo