Retrouvailles de Minta : souvenirs de 40 ans de bénévolat!

Retrouvailles de Minta : souvenirs de 40 ans de bénévolat!

Le 25 mars dernier avait lieu le dîner des « Retrouvailles » de l’organisme d’aide internationale montarvillois Minta, qui célébrait son 40e anniversaire. Une soixantaine de bénévoles se sont retrouvés dans la joie au sous-sol de l’église Saint-Bruno pour en évoquer les moments heureux ou cocasses, souvent à l’aide d’anciennes photos et affiches qui tapissaient les murs, sous les yeux des élus des trois paliers de gouvernement : municipal, provincial et fédéral.

Le nouveau président, Bruno Goulet, qui succède au Dr Maurice Falardeau, raconte en entrevue avec Les Versants : « L’idée de ces retrouvailles était de mettre ensemble les personnes qui ont fait Minta, afin qu’elles puissent échanger et partager, et aussi pour les remercier. On s’embrassait, on pleurait, on riait », révèle-t-il, et il ajoute fièrement : « Minta serait l’unique organisme de ce genre au Québec. »

Dans son allocution, Carole Lavallée, députée fédérale, a fait valoir que « Minta contribue à ennoblir Saint-Bruno ». Le maire Claude Benjamin a confirmé que Minta faisait partie de notre fierté, tandis que le député provincial, Bertrand St-Arnaud, a rappelé qu’il se souvient du temps où il faisait la marche Minta « en culottes courtes », avec les scouts. Le frère Oscar Bigras, 92 ans, a lu le message d’une ancienne présidente, la Dre Francine Couture, qui n’a pu être présente. Afin de se souvenir des disparus qui ont fondé Minta, le Dr Maurice Falardeau, président de 1999 à 2010, a demandé un moment de silence. M. Goulet avoue que « le point de ralliement, le « clou » des discours a été celui de René Didier, cofondateur de Minta avec le curé Lucien Foucreault. » Très bon orateur, il en a rappelé les débuts et a rendu un vibrant hommage à son épouse Bernadette, pionnière comme lui, cependant malheureusement décédée.

« Ce furent des moments émouvants pour tout le monde » Lucie Boisvert, responsable de l’organisation de la Marche

Un excellent dîner, défrayé par les participants pour un coût exemplaire, a été servi par les étudiants de l’École Internationale dans le cadre de leur volet « bénévolat ». La Cidererie Jodoin n’a manifesté qu’un appétit léger pour les profits, lequel a été comblé par le don d’un particulier. « Ceci a permis de servir un cidre dès l’arrivée, soulignant ainsi le ton convivial de la rencontre », révèle M. Goulet.

Dans son mot de la fin, le nouveau président, Bruno Goulet, a demandé : « Qu’allons-nous changer dans Minta Saint-Bruno pour en assurer la pérennité? Presque rien, parce que c’est du solide, a-t-il fait comme réponse. » C’est un projet mobilisateur et rassembleur depuis deux générations maintenant.

L’une des participantes, Lucie Boisvert, responsable de l’organisation de la Marche, avec Bernadette Didier, dès les débuts et pendant une douzaine d’années, a fait part de son bonheur d’avoir ainsi retrouvé de vieux amis et elle en cite plusieurs. « Ce furent des moments émouvants pour tout le monde », résume-t-elle.

Tous les citoyens sont conviés à la marche Minta 2011 qui aura lieu le samedi 7 mai. Le rassemblement est prévu pour 9 h, dans le stationnement de l’église Saint-Bruno et le départ aura lieu vers 9 h 45.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires