Retour des salles de spectacles à pleine capacité au Québec

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Retour des salles de spectacles à pleine capacité au Québec
Les salles de spectacles pourront être désormais remplies de personnes vaccinées et avec un masque. (Photo : archives)

Aujourd’hui, 410 180 personnes ont été infectées par la COVID-19 au Québec depuis le début de la pandémie, c’est une augmentation de 655 personnes dans les dernières 24 h. Il a eu 2 nouveaux décès qui ont été rapportés lors de cette même journée. Le bilan passe à 11 371 morts relative à la pandémie de COVID-19 dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 1 620 822 de personnes qui ont contracté le coronavirus. Les décès sont au nombre de 27 821 depuis le début de la pandémie.

À Québec, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec Christian Dubé a fait le point aujourd’hui sur la réponse de son gouvernement à la pandémie de COVID-19. Il était accompagné de Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications du Québec, et du directeur national de la santé publique de la province, le Dr Horacio Arruda.

L’annonce d’aujourd’hui était très attendue par le monde de la culture et du sport. « Aujourd’hui, on peut faire des allégements, mais il faut rester prudent car le mois d’octobre a aussi ses défis », a indiqué M. Dubé avant d’annoncer que les salles de spectacles avec des places assises pourront rouvrir à pleine capacité aux personnes adéquatement vaccinées. «Grâce à notre excellent taux de vaccination, la santé publique nous autorise, à partir du 8 octobre, de rouvrir les salles à pleine capacité s’il y des places assignées, en présentant un passeport vaccinal et en portant un masque en tout temps. »

Vers d’autres allégements
Le ministre de la Santé a indiqué qu’il pourra y avoir plus d’allégements quand les moins de 12 ans pourront se faire vacciner. « On va continuer de surveiller la situation, mais il faut absolument qu’on ne revienne pas en arrière. »

Pour Nathalie Roy, ministre de la Culture et députée de Montarville c’est « une bouffée d’air frais pour le milieu culturel et le public. À l’extérieur, il n’y aura plus de section lorsqu’il y aura une représentation assise. On va pouvoir revivre l’énergie d’une salle de spectacle pleine, ce qui n’était plus le cas depuis 19 mois. »

Pour les chorales ou encore les harmonies, le nombre de participants augmente à 100 alors qu’il était de 25. « Les plateaux de tournage pourront recevoir du public comme les salles de spectacles. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires