Retour de l’art dans nos villes

Par Gabriel Provost
Retour de l’art dans nos villes
Les plantes sur cette oeuvre ont été trouvées près du VIeux-Presbytère de Saint-Bruno. (Photo: Gabriel Provost)

Si la pandémie de COVID-19 a empêché les expositions de prendre place, les artistes se reprennent cette année et nos villes leur offrent des opportunités d’exposer leurs créations.

L’artiste montréalaise Katherine Melançon a été choisie pour l’exposition extérieure située autour du lac du Vieux-Presbytère de Saint-Bruno-de-Montarville. 

À travers des cycles de métamorphose entre le virtuel et le matériel, Katherine Melançon a su créer à sa façon de nouvelles « semences » qu’elle a plantées dans différents matériaux pour découvrir ce qui peut en émerger. 

L’aspect distinctif de cette nouvelle exposition est la présence, parmi les 16 photographies, de végétaux trouvés autour du centre d’exposition du Vieux Presbytère. L’une des images est d’ailleurs celle d’un nénuphar, entouré de fleurs et de couleurs et qui provient des pourtours du Vieux-Presbytère. 

Les œuvres de Mme Melançon sont créées à partir de plantes, qui sont colorées et semblent surréalistes lorsqu’on les regarde. L’artiste produit des expositions depuis plusieurs années, à l’aide de plantes qu’elle a trouvé à travers différents pays. Elle est bachelière en arts et communication interactive à l’UQAM, en plus d’avoir fait des études à Londres, à la University of the Arts. L’exposition qu’elle a créée et qui est présentée à Saint-Bruno est en vigueur jusqu’au 30 juin prochain.  

16

C’est le nombre d’images que l’on peut trouver dans l’exposition de Katherine Melançon

Jeunes créateurs à l’honneur

À Saint-Basile-le-Grand, les citoyens sont également invités à profiter des beaux jours pour aller prendre le grand air et observer les œuvres d’art créées par de jeunes artistes grandbasilois. 

Lesdites œuvres consistent en un ensemble de dessins nommé La vie dans mon quartier, créé afin d’illustrer la perception qu’ont les futurs citoyens de leur municipalité. Parmi les près de 40 dessins qui ont été reçus, le jury a effectué une sélection finale de 18 dessins. Ceux-ci sont exposés dans les parcs Montpellier et de la Seigneurie, sur des panneaux de métal, et le seront jusqu’en juin prochain. 

Appel aux artistes

À Sainte-Julie, la municipalité lance un appel pour recevoir des projets d’artistes âgés de 12 ans ou plus, d’écoles ou d’entreprises culturelles. L’objectif est d’offrir gratuitement ou à prix modique une exposition à toute la population julievilloise et qui valorise l’identité culturelle de la ville. Les projets peuvent être envoyés par courriel d’ici au 19 mai prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires