Réinterpréter le Coran pour vivre en harmonie

Réinterpréter le Coran pour vivre en harmonie

Coran et déviation politique: l’art de détourner une religion

Avec son essai Coran et déviation politique: l’art de détourner une religion, publié récemment, le Montarvillois Hassan Jamali remet en question l’interprétation des dogmes islamiques et suggère aux musulmans des réponses adaptées à notre époque et à nos conditions de vie actuelles, dans le respect des préceptes de base de l’islam et des valeurs universelles.

Selon l’auteur, les musulmans vivant en Occident cherchent des réponses aux épineuses questions posées, entre autres, sur le statut de la femme, la sexualité, le mariage mixte, l’homosexualité, l’éducation religieuse des enfants, la laïcité, etc., dans le respect des principes de l’islam. En rédigeant son livre, Hassan Jamali brise les tabous de la religion islamique et veut démontrer à ses coreligionnaires qu’une cohabitation paisible et harmonieuse est possible entre les musulmans et les sociétés occidentales.

« L’islam pose problème à l’humanité depuis 30 ans; époque où il y a eu une remontée de l’islam extrémiste et politique. Beaucoup de gens ont été influencés par ces mouvements et ont repoussé l’islam paisible et spirituel, tel que je l’ai connu, en faveur d’un islam militant, de raconter M. Jamali. Bon nombre de personnes sont devenues des proies faciles pour les fondamentalistes qui manipulent l’interprétation des textes originaux de l’islam pour atteindre des objectifs politiques. »

Revoir les écrits

Dans son livre, Hassan Jamali cite de nombreux exemples de musulmans qui, dans leurs actes, n’ont pas interprété les commandements du Coran comme « des ordres divins, valables et applicables hors du temps et de l’espace ». À cet effet, il mentionne que de nombreux intellectuels musulmans, vivant en Occident, écartent ces interprétations idéologiques et travaillent assidûment à concilier islam et modernité afin qu’une réforme radicale s’impose dans l’interprétation du Coran. « En procédant à une lecture critique et rationnelle des textes religieux, les intellectuels montrent que les musulmans peuvent s’épanouir pleinement dans une société démocratique et laïque où liberté de conscience et pratiques religieuses sont garanties », d’émettre celui qui vit au Québec depuis 34 ans.

M. Jamali ajoute que « lire le Coran d’une façon littéraire est doublement irrecevable en raison de l’obscurité du texte et des contradictions qui s’y trouvent. […] De nos jours, le Coran est pris en otage par les intégristes et le devoir de chaque musulman est de le libérer en le lisant intelligemment pour en réitérer les enseignements qui accompagnent et réconfortent chacun dans sa démarche spirituelle. »

Malgré les temps difficiles connus en Égypte et en Syrie, et le pessimisme qui règne autour de la religion islamique, Hassan Jamali demeure tout de même optimiste pour l’avenir des musulmans en Occident et l’avenir de sa religion.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires