ReBel expose en solo 

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
ReBel expose en solo 
L'artiste peintre ReBel expose à Saint-Bruno. (Photo : (Photo : Frank Jr Rodi))

L’artiste ReBel expose solo dans l’espace galerie de Re/Max Actif Saint-Bruno jusqu’au 15 novembre. Le public est convié au vernissage, le jeudi 3 novembre, de 19 h à 21 h. 

« Je continue à peindre, à évoluer dans ce que je fais. J’expose mes œuvres pour le plaisir de faire connaître ce que je crée. J’essaie de présenter quelque chose d’exclusif, d’original », exprime l’artiste ReBel, qui remplace au pied levé une autre artiste qui a dû céder sa place en raison de la maladie.   

Pour l’occasion, la Montarvilloise a rapatrié depuis la crise de la COVID-19 des toiles qu’elle exposait à New York en 2019. De grands formats, rarement aperçus en exposition. Dans l’espace galerie de Re/Max Actif Saint-Bruno, elle propose sa série Planètes. Sa collection de tableaux sur l’espace, l’ailleurs, le cosmos, les exoplanètes. « C’est ma vision si j’étais assise sur une roche quelque part dans l’espace. À quoi ressemblent les lointaines planètes. J’adore la science-fiction. Je suis de l’époque Star Trek. J’aime à penser que ces univers créés existent quelque part », mentionne ReBel, qui s’est entretenue avec le journal Les Versants.     

Quand on lui demande ce qui l’attire dans le domaine de la science-fiction, celle dont le vrai nom est Renée Bellavance répond que c’est tout l’aspect lié à l’inconnu de l’univers. Elle rappelle que nous sommes un grain de sel « à travers tout ce qui a été créé ». Elle propose : « Il y a plusieurs formes de vie, je présume. Sinon, si nous sommes seuls, c’est incroyable que tout cela ait été créé pour nous. » Un petit clin d’œil à cette citation de Jodie Foster dans le film Contact? » L’univers est tellement vaste et nous sommes si petits que si nous étions seuls, ça serait un beau gâchis d’espace. »

Lorsqu’elle peint, ReBel veut inspirer le public, proposer une intrigue visuelle, faire voyager les gens dans leur tête. « Tout est intrigue et questionnement. Je souhaite qu’ils se perdent dans mes tableaux. Faire du bien à l’âme. »

Dans une précédente entrevue pour l’exposition Dans l’univers de ReBel présentée à la Galerie mp tresart, en 2020, Renée Bellavance parlait ainsi de son travail. « J’aime imaginer des eaux en furie ou des cieux aux couleurs extravagantes traversés par des planètes translucides, des mondes qui se chevauchent. Air, terre, eau et feu s’y retrouvent encore, ce qui caractérise mon travail. Ayant toujours cru que la Terre n’était qu’un grain de sable dans le cosmos, je me plais à créer des mondes qui pourraient exister dans un espace parallèle ou encore à des millions d’années-lumière de nous, ou tout simplement aux confins de notre intérieur. Qui sait… » Pour la galeriste Mélanie Poirier, les œuvres de ReBel suscitent le dialogue. « Sa technique intrigue le spectateur; le mouvement et la couleur dans ses œuvres attirent l’œil. »

» J’adore la science-fiction. Je suis de l’époque Star Trek. » – ReBel

Ligne de vêtements

Pendant la COVID-19, ReBel n’a pas seulement rapatrié ses œuvres exposées à l’étranger. Elle en a aussi profité pour développer davantage sa ligne de vêtements, ReBel Exclusives. Robes, chandails, pantalons, kimonos… sur lesquels les œuvres colorées de l’artiste sont reproduites. « Ce sont des vêtements végétaliens, en respect de la nature. Ça me permet d’aller encore plus loin avec ce que je fais. Les artistes, nous sommes heureux et fiers de notre travail. Mais quand on vend une toile, ensuite, plus personne ne voit notre tableau. Cette ligne de vêtements encourage l’art et, pour moi, ça garde mes choses vivantes. Un plaisir pour les yeux! »

Mentionnons que 25 % des ventes de l’artiste, lors de l’exposition chez Re/Max Actif, seront directement remises à la Fondation Opération Enfant Soleil. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires