Réappropriation du Sonic pour les jeunes

Réappropriation du Sonic pour les jeunes

Pendant un mois, l’ancienne station-service Sonic sera un endroit de regroupement pour les jeunes.

Crédit photo : Marianne Julien

Saint-Bruno-de-Montarville

La Ville de Saint-Bruno installera un parc éphémère à l’ancienne station-service Sonic pendant et après le Festival jeunesse au centre-ville.

Le parc éphémère est un endroit que la Ville s’appropriera et transformera pendant le Festival jeunesse, qui se tient du 10 au 14 juillet, et qui continuera jusqu’au 18 août.

C’est à l’ancienne station-service Sonic, à l’intersection de la rue Montarville et du chemin de la Rabastalière, que ce parc sera installé.

« La Ville a contacté l’ancien propriétaire et le futur propriétaire pour demander si on ne pouvait pas, gratuitement, occuper le Sonic durant l’été et ils ont accepté. Une entente a été signée et on les remercie d’ailleurs », informe Vincent Fortier, conseiller municipal à Saint-Bruno.

Pendant environ un mois, la station-service servira de lieu de regroupement pour les jeunes, telle est la volonté du projet 16-25 lancé par la Ville récemment.

Plusieurs articles de mobilier et décorations seront installés afin de rendre l’endroit chaleureux et accueillant pour les passants. « On va l’habiller, mettre des tables de pique-nique, des bancs et des chaises, de la décoration, de la végétation, etc. Il va y avoir des jeux libres, du maïs soufflé, des smoothies et d’autres kiosques », s’emballe le conseiller.

Il y aurait même l’idée d’y installer un foyer au gaz afin de simuler un feu de camp et d’y faire griller des guimauves. « L’endroit se veut ludique, chaleureux et invitant pour que les jeunes puissent s’y rassembler, s’y rencontrer, échanger […] », renchérit la Municipalité.

« On va l’habiller, mettre des tables de pique-nique, des bancs et des chaises, de la décoration […] des jeux libres, du maïs soufflé, des smoothies, etc. »

– Vincent Fortier

Une place pour les jeunes

Vincent Fortier dit que la Ville reconnaît, grâce aux interventions de la Tribune jeunesse, qu’il y a un manque à combler dans les activités pour les jeunes de 16 à 25 ans : « À Saint-Bruno, il y a beaucoup d’activités pour la petite enfance et les enfants du primaire. Mais quand on arrive chez les adolescents et la jeune vingtaine, il y a comme un trou. Il y a des choses à faire, bien sûr, mais il y a moyen d’améliorer l’offre. » Le parc éphémère se veut donc une réponse à ce besoin.

Par contre, ce ne serait qu’une des mesures que la Ville mettra en place prochainement pour ce groupe d’âge. « D’autres choses vont s’inscrire en continuité avec les offres de service qui se font chez les jeunes, ça va se concrétiser dans le plan d’action qui va suivre l’adoption de la Politique jeunesse », d’ajouter le conseiller municipal.

Programmation

Le parc éphémère sera officiellement ouvert du mardi au samedi.

Les chaises et les tables seront disponibles en tout temps, tandis que diverses activités et animations sont prévues en soirée. Tous les mardis soir, de 19 h 30 à 20 h 30, il y aura une activité de yoga urbain.

Les mercredis 25 juillet et 8 août sont dédiés à l’art urbain. Il y aura également l’animateur Ramon Vitesse sur place afin d’égayer les jeunes. Vincent Fortier mentionne aussi que, comme au Festival jeunesse, l’animateur demande aux jeunes de s’exprimer sur la future Politique jeunesse et leurs attentes envers la Ville pour leur groupe d’âge.

Les jeudis, vendredis et samedis se veulent des soirées décontractées à l’aide de jeux libres et de bars à smoothies et maïs soufflé.

Le parc éphémère sera tout de même accessible les dimanches et les lundis, sauf qu’il n’y aura pas d’activités ou d’animations prévues ces journées.

À savoir

Tout le long de la durée du parc éphémère, la station-service sera fermée à la circulation. Les entrées seront barrées et il y aura du personnel pour assurer la sécurité des lieux.

Selon Vincent Fortier, la Ville ne dépense pas un sou pour ces activités, que ce soit le parc éphémère ou le Festival jeunesse. Le budget alloué de 19 000 $ est puisé à même une subvention de 40 000 $ que la Ville a reçue du gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie d’action jeunesse.

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des