Quoi faire durant le confinement

Quoi faire durant le confinement
Le parc national du Mont-Saint-Bruno reste ouvert pendant le confinement. (Photo : Gabriel Provost)

Les nouvelles mesures de prévention contre la COVID-19 ont causé chez plusieurs un manque d’inspiration pour trouver de nouvelles idées d’activités. En voici quelques-unes pour occuper votre confinement.

Un texte de Gabriel Provost

Du côté des skieurs, la saison n’est pas mise sur la glace. Le centre de ski St-Bruno est ouvert de 8h à 19h30 tous les jours jusqu’au 8 février. Des cours de ski et de planche à neige ont dû cesser avec les dernières mesures annoncées par les autorités de santé publique. Il faut porter un couvre-visage, soit un vêtement couvrant le nez et la bouche, tout au long de la visite, autant sur les pistes qu’à l’intérieur. De plus, les chalets ne pourront être fréquentés que 20 minutes pour ceux qui veulent s’y réchauffer ou y acheter un repas sur le menu à emporter du restaurant. La salle à manger est fermée et les repas doivent être mangés à l’extérieur. Ski Saint-Bruno recommande aux visiteurs de ne pas fréquenter les lieux plus de trois heures et d’éviter les heures de pointe des samedis et dimanches, entre 10 h 30 et 13 h 30.

Aller au zoo en pandémie

À Granby, les animaux ne prennent pas congé, même pendant la pandémie. Le zoo est ouvert les jours de fins de semaine en deux périodes distinctes. Les visiteurs peuvent ainsi choisir d’y aller entre 9 h 30 et 12 h 30 ou entre 13 h 30 et 16 h 30. Pour respecter les mesures imposées par la santé publique, le zoo a dû fermer ses pavillons intérieurs aux visiteurs et certaines autres sections du site, en plus d’obliger les visiteurs à porter le masque en tout temps sur le site. Les billets sont vendus uniquement à la billetterie en ligne et au prix de 12,99 $ par personne de plus de 3 ans. Les enfants de moins de trois ans peuvent accéder au site gratuitement avec leur billet.

Des sentiers ouverts

Les adeptes de randonnée ou de ski de fond sont toujours bienvenus dans les parcs nationaux de la Montérégie tant qu’ils respectent certaines mesures sanitaires. Les parcs du Mont-Saint-Bruno et des Îles-de-Boucherville maintiennent leurs activités de ski de fond et de randonnée, pour lesquelles il faut préalablement réserver et se procurer un billet en ligne avant de pouvoir entrer. Les billets sont vendus au prix de 8,90 $ par adulte et les personnes de 17 ans et moins doivent également se procurer un billet même si leur entrée est gratuite.   La location d’équipement se fait sur place, mais il faut appeler au moins 24 heures en avance pour s’assurer de la disponibilité du matériel.

Au Mont-Saint-Hilaire, la réserve naturelle Gault est accessible de 8 h à 16 h aux marcheurs et amateurs de plein air. Une réservation doit être effectuée en avance et les billets doivent être achetés en ligne pour accéder aux sentiers. Le coût par personne de 17 ans et plus est de 8 $ et les 17 ans et moins n’ont pas besoin de billet pour entrer. L’accès au ski de fond est toutefois fermé jusqu’à nouvel ordre.

Le mont Saint-Grégoire est aussi une des montagnes qui demeurent ouvertes pour que les marcheurs puissent s’y aventurer. L’accès au site est possible entre 8 h 30 et 15 h. De l’équipement, notamment des crampons et des bâtons de marche, peut être loué sur place. Les sentiers sont escarpés et le port de crampons est recommandé, mais les différents niveaux de difficulté sauront convenir à tous les types de randonneurs. Les billets doivent être achetés sur place et le coût d’entrée varie entre 2,75 $ et 5,50 $ selon l’âge. Les moins de 5 ans y accèdent gratuitement.

Pour les amateurs de spiritueux et de promenade, la cidrerie Michel Jodoin, à Rougemont, permet aux visiteurs d’avoir accès aux sentiers de marche Jean-Baptiste-Jodoin. Le coût d’entrée est de 3 $ par personne de plus de 12 ans et l’accès gratuit pour les plus jeunes. Le site est accessible tous les jours entre 9 h et 17 h, sans réservation préalable.

Le Jardin Botanique de Montréal fait désormais partie des espaces ouverts malgré les restrictions liées à la pandémie. Les visiteurs ne peuvent plus entrer dans les pavillons intérieurs des jardins, mais ont la possibilité d’entrer et sortir du site tous les jours entre 7 h 30 et 17 h sans avoir à payer ou à réserver de billet. Les fondeurs peuvent pratiquer leur discipline sur les 3 km de sentiers qui leur sont réservés à travers l’arboretum.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires