Quelques autres initiatives scolaires

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Quelques autres initiatives scolaires

Jour de la Terre

Il n’y a pas que dans les écoles primaires de Saint-Bruno-de-Montarville que le Jour de la Terre est souligné. Certaines écoles de Saint-Basile-le-Grand et Sainte-Julie proposent aussi quelques initiatives.
À l’École primaire Du Moulin, par exemple, ce sont les enfants du Service de garde et leurs éducatrices qui marqueront la journée spéciale environnement. Ce qui signifie que 388 des 462 élèves de cet établissement scolaire de Sainte-Julie et leurs 13 éducatrices s’acquitteront de la tâche du nettoyage de leur cour d’école.

« Les enfants du Service de garde enfileront des gants et iront à l’extérieur pour le ménage de la cour de récréation. » – Liette Jodoin

Au Service de garde, après les thématiques « La cabane à sucre » et « Pâques » durant les premières semaines du mois d’avril, c’est « Le Grand Ménage de la cour » qui prend le relais, du 23 au 26 avril. Tout au long de la semaine, le Jour de la Terre sera un élément à privilégier lors des activités de ce Service de garde. Autre exemple, la journée « Vert pâle », qui consiste au respect de l’environnement, se fusionnera au Jour de la Terre et sera célébrée avec la création d’une brigade verte le 24 avril. « Les enfants du Service de garde enfileront des gants et iront à l’extérieur pour le ménage de la cour de récréation », confirme la directrice, Liette Jodoin, qui mentionne que la date spéciale du 22 avril fera aussi partie des discussions dans les classes entre les enseignantes et leurs élèves.
Du côté de l’École Arc-en-ciel, aussi à Sainte-Julie, la directrice Dominique Lalongé répond qu’« il n’y a rien de prévu pour l’instant », bien que d’ordinaire, « il y a toujours quelque chose, comme une plantation d’arbres ou le ramassage des déchets dans la cour ». Le journal l’a jointe le vendredi 29 mars, soit près de trois semaines avant l’événement. Elle ajoute : « Par contre, cette année, le 22 avril est une journée de congé. »

Un Jour de la Terre en congé pascal

En effet, il faut savoir que le 22 avril, date du Jour de la Terre, tombe le lundi de Pâques, donc pendant un congé scolaire. Au calendrier, le 23 avril devait être aussi une journée pédagogique, mais en raison de la tempête de neige du 13 février qui a entraîné la fermeture des écoles, on reprendra les cours le 23 avril. « Il y a sûrement des choses qui seront organisées, des activités qui devraient s’annoncer sous peu », affirme Dominique Lalongé.
Du côté de Saint-Basile-le-Grand, la secrétaire d’école Vicky Mageau, à de la Mosaïque, note que « le Jour de la Terre est souligné habituellement, mais que ce n’était pas encore possible de dire quoi aujourd’hui, car le comité de cette activité ne s’est pas encore prononcé ».
Rappelons que le 15 mars dernier, quelque 90 élèves de 6e année de l’École de la Mosaïque ont marché dans les rues pour soutenir la cause sur le climat.
Enfin, une personne à l’administration de l’École Jacques-Rocheleau, située aussi sur le territoire grandbasilois, avance que lors du Jour de la Terre, il y a régulièrement des élèves qui ramassent des déchets parmi les activités entourant l’événement.

QUESTION AUX LECTEURS :

Comment célébrerez-vous le Jour de la Terre?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des