Quatre artistes féministes au masculin de Saint-Bruno

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Quatre artistes féministes au masculin de Saint-Bruno
Le groupe Des Roger sera en concert ce samedi au Café Bistro de Saint-Bruno. (Photo : courtoisie)

D’emblée, il est à préciser que le groupe Des Roger n’est pas le groupe de la rédaction du Journal de Chambly ou du journal Les Versants, qui, rappelons-le, appartiennent au même groupe de presse.

Pourquoi ce préambule? Parce que l’une des signatures journalistiques qu’il est possible de lire chaque semaine dans le Journal de Chambly est à l’origine de ce groupe de quatre hommes qui se veulent féministes et qui se produiront le samedi 23 novembre à Saint-Bruno-de-Montarville, au Café Bistro, à 19 h 30.

Sans perdre l’objectivité journalistique de tout article qui se respecte, Jean-Christophe Noël nous a fait le cadeau de nous présenter sa démarche artistique avec ses trois compères montarvillois : Éric Grenier à la batterie, Charles Grisé à la basse, Nicolas Rodi à la guitare et notre interlocuteur au chant et à la guitare.

Des Roger

« Pourquoi Des Roger? Car en chaque homme sommeille, à faible ou fort pourcentage, une sorte de mononcle parfois rustre, mais qui peut être attachant. C’est à chacun de doser et de polir son ‘’rogéïsme’’. Il y a également le jeu de mots lorsqu’on lit le nom à haute voix. Avec ce projet, on tente également de déroger du discours habituel et commun, et parler de sujets peu abordés par les hommes, des sujets féminins sous une perspective masculine. »

« Car en chaque homme sommeille, à faible ou fort pourcentage, une sorte de mononcle parfois rustre, mais qui peut être attachant. » – Jean-Christophe Noël

Féministe

Ce groupe de gars à la fin de la trentaine se dit humaniste et prodigue un discours féministe à travers des sonorités rock, tout en adoptant un ton humoristique. « Le groupe est né lors d’un projet en 2017 pour participer à un festival inclusif à Montréal. Je suis l’initiateur de la démarche. Nous voulions prendre position sur des sujets tabous concernant les femmes. Il est sûr que le sujet attire essentiellement un public féminin, mais le son accroche plus les gars. Même si nous faisons preuve de beaucoup d’autodérision, notre discours est clair si vous écoutez bien les paroles. »

Ouvertement sous l’influence des Trois Accords ou encore du ver d’oreille en « Coton ouaté » du groupe désormais célèbre Bleu Jeans Bleu, le groupe Des Roger se distingue par son engagement féministe. Une prise de position plutôt rare pour un groupe de musique composé uniquement d’hommes.

Des titres évocateurs

L’image d’une grosse moustache que s’est attribuée la formation musicale est un pied de nez à tout ce qu’elle ne veut pas être, exclusivement masculine. En faisant abstraction du genre des musiciens, c’est en fait tout le contraire.

Le samedi 23 novembre, à 19 h 30, au Café Bistro à Saint-Bruno : le spectacle fait presque salle comble. « En fait, il reste trois à quatre billets à vendre pour pouvoir vraiment dire qu’on est complet. »

Pour écouter quelques-unes de ses chansons aux noms évocateurs, « Tu accoucheras », « #Metoo song » ou encore « Vulve d’aujourd’hui », le groupe Montarvillois vous invite sur sa plateforme à l’adresse suivante : facebook.com/DesRogerGroupe/

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des