Quand collaborer permet de mieux briller

Photo de Pascal Dugas Bourdon
Par Pascal Dugas Bourdon
Quand collaborer permet de mieux briller
Les comédiens répètent avant le grand jour. (Photo : courtoisie)

Des élèves de l’École secondaire du Mont-Bruno présenteront une comédie musicale basée sur le film de 2019 d’Aladin. Une réalisation qui a demandé l’implication de plus de 200 élèves et la collaboration de plusieurs enseignants.

« Les enseignants, on travaille souvent en silo, et on est frileux, parfois, de s’ouvrir aux autres enseignants parce que ça nous sort de notre zone de confort. Mais dans ce cas-ci, c’était vraiment une très bonne idée », a expliqué Catherine Lachance-Paquin, qui enseigne la danse à cette école depuis 2011.

« On n’est pas des professionnels d’Hollywood, mais les efforts sont là, et les résultats aussi. » – Catherine Lachance-Paquin

Elle et sa collègue Sara Renaud Poirier, prof d’art dramatique, ont décidé en septembre dernier de mettre sur pied ce projet. Elles ont choisi de jumeler le talent de leur troupe parascolaire respective, en danse et en art dramatique. Deux fois par semaine, à raison de 75 minutes par séance, les quelque 30 jeunes qui composent les deux troupes ont dansé, chanté et répété afin de mettre sur pied un spectacle de qualité. « On n’est pas des professionnels d’Hollywood, mais les efforts sont là, et les résultats aussi. C’est très encourageant », a-t-elle ajouté

Décors

Si autant d’élèves peuvent se vanter d’avoir contribué à la pièce, c’est que plusieurs ont participé à la réalisation des décors, dans le cadre de leur cours d’arts plastiques. C’est justement cette collaboration entre plusieurs enseignants qui rend cette pièce unique, juge Mme Lachance-Paquin. Une enseignante d’éthique et culture religieuse, qui a des connaissances en chant, a même collaboré au projet.

Catherine Lachanche-Paquin

« Les jeunes étaient vraiment excités. De mon vécu d’élève – parce que j’ai étudié à Mont-Bruno –, je n’ai jamais vu une collaboration comme ça. Une enseignante m’a dit que ça faisait très longtemps qu’il n’y avait pas eu une collaboration des arts pour un tel projet », a souligné Mme Lachance-Paquin, qui habite Saint-Basile-le-Grand. Un projet qui a demandé aux enseignantes impliquées plusieurs sacrifices, qu’aucune d’elles n’est près de regretter.

Ne pas compter ses heures

« Être enseignant, en partant, c’est accepter de donner un petit peu plus. C’est certain qu’on ne compte plus vraiment nos heures. Mais nous, on est transportés par ces projets-là », a précisé Mme Lachanche-Paquin.

La comédie musicale Aladin sera présentée les 6 et 7 février prochain, à 19 h, à l’agora de l’École secondaire du Mont-Bruno. Une représentation aura également lieu le 7 février au matin pour les élèves de sixième année de la région.

Question aux lecteurs : Comptez-vous à une des représentations des élèves de l’École secondaire du Mont-Bruno?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des