Quand courir l’emporte sur la douleur

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Quand courir l’emporte sur la douleur
Colette Gauthier avec son petit-fils Akemi Leprohon, lors du Défi Familles en forme de 2015. (Photo : courtoisie)

Quelques mois à peine après avoir subi une grave fracture à la jambe, Colette Gauthier s’apprête à courir le 5 km au Défi Familles en forme, le 29 mai à Saint-Basile.

En septembre dernier, Colette Gauthier a fait une vilaine chute pendant un voyage vers Toronto.
Un incident qui lui a causé de multiples fractures, lesquelles ont nécessité deux interventions chirurgicales, ainsi que plusieurs mois de réadaptation et de rééducation. « J’ai subi une grosse blessure, une grosse fracture. Au point où les médecins se demandaient si je pourrais marcher de longues distances à nouveau. Il n’était même pas question de courir! », raconte Colette Gauthier, qui a vécu quelque 40 années à Saint-Bruno. Aujourd’hui, elle habite Beloeil.

« C’est une activité qui créé des liens incroyables! Au fil d’arrivée, il y a du bonheur sur les visages. » – Colette Gauthier

Son orthopédiste prévoyait qu’elle puisse reprendre la course seulement en 2023, peut-être avec une chaussure spéciale. Il y a quelques mois, voir l’annonce du Défi Familles en forme a donné la motivation nécessaire à Mme Gauthier. L’événement est prévu à Saint-Basile le 29 mai, un retour après deux années de pause en raison de la COVID-19. « Je me suis fixé un but, celui de prendre part au 5 km de l’événement », dit-elle fièrement.
D’ailleurs, elle est en voie de réussir. Le 23 mars dernier, celle qui a une fille qui demeure à Saint-Basile marchait une distance de 5 km à Beloeil. « Ça m’a confirmé que j’étais capable. Ça m’a motivée énormément. »

Aujourd’hui, elle effectue des exercices tous les jours pour ne pas perdre ses acquis. Tapis roulant, marche…

Le Défi Familles en forme

Colette Gauthier a fait connaissance avec le Défi Familles en forme en 2015. C’est sa fille qui l’a initiée à ce rendez-vous, qui fait la promotion de l’activité physique et de saines habitudes de vie au sein des familles, des enfants et de la communauté. « La première fois qu’elle m’en a parlé, je n’avais jamais couru de ma vie. Je n’étais pas de la mode du jogging. Ma fille m’avait dit que je pourrais marcher le 1 km avec mes petits-enfants. Finalement, les trois enfants l’ont couru, et moi aussi! J’ai gagné une médaille et nous sommes sortis de là très heureux, tous! », relate-t-elle.
Celle qui est âgée de 75 ans s’est inscrite à l’événement à nouveau en 2016. Année où elle a décroché une autre médaille. « Depuis 2015, j’y suis allée chaque fois, sauf les deux dernières années, à cause de la pandémie. »

Son inscription au Défi Familles en forme pour 2022 et sa détermination à y participer malgré la douleur relèvent de son envie de courir à nouveau avec ses petits-enfants. Petits-enfants qui sont aujourd’hui dans l’adolescence. Sa petite-fille de 12 ans, Talia, sera du rendez-vous au 2 km. « Ils sont fiers de leur grand-mère. Ils en parlent à leurs amis. C’est une activité qui crée des liens incroyables! Au fil d’arrivée, il y a du bonheur sur les visages. Ça donne le goût de recommencer. Aujourd’hui, je dis merci à ma fille de m’avoir fait connaître le Défi Familles en forme », de conclure Mme Gauthier.

Le Défi Familles en forme aura lieu ce dimanche 29 mai, à Saint-Basile-le-Grand. Il est possible de s’y inscrire en cliquant sur ce lien : https://www.defifamillesenforme.ca/activites/.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires