Promouvoir le don d’organes par le Défi Chaîne de Vie à Saint-Bruno

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Promouvoir le don d’organes par le Défi Chaîne de Vie à Saint-Bruno
Le Défi Chaîne de vie se déroule à la station de ski du mont Saint-Bruno. (Photo : archives)

Le Défi Chaîne de Vie aura lieu ce dimanche 17 octobre simultanément sur 15 montagnes, dont celle du mont Saint-Bruno, à la station Ski Saint-Bruno. L’objectif de l’événement est de rendre hommage aux médecins reliés au don d’organes et de tissus.

La pression exercée par la COVID-19 sur le système de santé est indéniable et ses répercussions se feront sentir longtemps. Chaîne de vie tient à rendre hommage aux médecins qui se consacrent au don d’organes et de tissus et qui ont su poursuivre leur mission de sauver des vies malgré les difficultés. Dans le cadre de la Journée mondiale du don d’organes et de la greffe, des médecins graviront simultanément 15 montagnes au Québec et en France à titre de porte-étendard du Défi Chaîne de vie afin d’appuyer l’éducation au don d’organes et de tissus en milieu scolaire. Au mont Saint-Bruno, c’est Dre Marie-Josée Raboisson qui a été désignée porte-étendard.

Pour la Montarvilloise Marie-Josée Normand, le Défi Chaîne de Vie du mont Saint-Bruno revêt une autre signification. C’est que son conjoint, Serge Dessureault, décédé le 7 juillet 2018 en gravissant le K2, était impliqué dans le Défi Chaîne de vie dès 2015. Serge Dessureault défendait la cause du don d’organes. « C’est pour moi une façon de perpétuer sa mémoire et continuer à le faire vivre un peu. Cet organisme, en plus de démystifier et promouvoir les dons d’organes auprès des jeunes, leur fait aussi prendre conscience de la chance qu’ils ont d’avoir un corps et des organes en santé, de leur responsabilité de le garder en santé. Ce message, pour moi, est très fort! », explique Marie-Josée Normand.

« Ce message, pour moi, est très fort! » – Marie-Josée Normand

C’est lors du Défi Chaîne de vie qui a suivi le décès du grimpeur qu’une pierre en forme de cœur a été découverte au sommet du mont Saint-Bruno. Le cœur est symbolique pour Chaîne de Vie. « De là l’idée d’y installer une plaque commémorative car Serge s’entraînait souvent dans ces pistes. Maintenant, lors de chaque Défi, nous avons l’opportunité de nous remémorer Serge là-haut, sur la montagne », poursuit Mme Normand.

Chaîne de vie

Chaîne de vie est un organisme de bienfaisance dont la mission principale est de soutenir un programme qui éduque les jeunes de 15 à 17 ans au don d’organes et de tissus dans les écoles d’enseignement au secondaire. Il permet aux jeunes de prendre une décision personnelle et éclairée sur cet enjeu important de notre société. Ce programme est actuellement enseigné dans une centaine d’écoles du Québec; près de 100 000 jeunes ont été touchés par son message. « Nous pensons souvent que defacto la plupart des gens vont accepter de donner leurs organes, mais il semble que si ce souhait n’a pas été formellement formulé et discuté, c’est une décision très difficile à prendre pour la famille qui vient de perdre un être cher. Les cas potentiels de don d’organes étant rare, un manqué peut vraiment affecter des familles en attente. Ayant vécus la perte d’un être cher, si nous pouvons sensibiliser les gens et ainsi éviter à certaines familles de vivre cette épreuve, ça en vaut amplement la peine », avance la Montarvilloise qui sera sur la montagne ce dimanche avec son équipe, La gang à Serge. Site Web du Défi : chainedevie.org.

QUESTIONS AUX LECTEURS :
Quelle est votre réflexion sur le don d’organes?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires