Manque de communication entre le CN et le MTQ

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Manque de communication entre le CN et le MTQ
Des travaux du CN ont entraîné la fermeture complète du boulevard du Millénaire. (Photo : Ville de Saint-Basile-le-Grand)

Congestion sur la route 116

Le jeudi 24 octobre dernier. Route 116. Saint-Basile-le-Grand à l’heure de pointe. Pour certains automobilistes coincés dans la circulation ce soir-là, le retour à la maison fut plus long que la normale.

D’abord, le 24 octobre, ainsi que le vendredi 25 octobre, le CN procédait à des travaux de réfection du passage à niveau sur le boulevard du Millénaire, à Saint-Basile-le-Grand. Il s’agissait de travaux prioritaires pour la voie du côté sud. Cette procédure a entraîné la fermeture complète du boulevard du Millénaire, du jeudi au vendredi. Puisque le secteur était à éviter, une signalisation avait été prévue pour indiquer les chemins de détour à emprunter.

« Advenant qu’il eût été informé, le Ministère aurait demandé au CN d’exécuter les travaux en dehors des périodes de pointe pour limiter les effets sur la circulation de la route 116. » – Le MTQ

Or ces travaux semblent avoir été la source d’un bouchon de circulation sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier (route 116), à hauteur de Saint-Basile-le-Grand. Des voitures au ralenti non seulement sur la 116, mais aussi tout le long de la montée des Trinitaires, sur la montée Robert, sur la rue Principale. Pour les conducteurs qui arrivaient de Beloeil, des voitures s’accumulaient jusqu’au concessionnaire Saint-Basile Honda.

Sur les réseaux sociaux, certains ont avancé que cette congestion était le résultat d’un cycle de feux de circulation qui n’avait pas été modifié afin de compenser avec la fermeture du boulevard du Millénaire.

La réponse du CN

Pour répondre de ce bouchon de circulation, le cadre supérieur, Relations avec les médias du CN, Jonathan Abecassis, indique par courriel au journal Les Versants que « le CN informe l’autorité routière compétente, dans ce cas-ci la Municipalité [de Saint-Basile-le-Grand]. La Ville a été informée de ces travaux et nous avons collaboré afin de mettre en place le plan de détour ».

Saint-Basile-le-Grand

Du côté de la Municipalité, contactée au lendemain de l’embouteillage, la directrice du Service des communications et des relations avec les citoyens, Stéphanie Plamondon, affirme que « les travaux, qui sont sous la responsabilité du CN et qui sont en cours sur le passage à niveau du boulevard du Millénaire, ont certainement contribué à la congestion routière du secteur ».

Le MTQ ignorait les travaux

La route 116 est sous la juridiction du ministère des Transports du Québec. « Le MTQ n’était pas au courant de ces travaux, parce qu’aucun avis du CN ne nous a été acheminé », mentionne, le 25 octobre, la conseillère en communication du Service des communications métropolitaines et des projets stratégiques du MTQ, Karine Abdel. Le conseiller en communication, Miguel Vizcaino-Dubé, abonde dans le même sens : « Le Ministère n’avait pas reçu de demande de permission de travaux, étant donné que ceux-ci avaient lieu dans l’emprise du CN. »

Mais lundi dernier, le 28 octobre, le MTQ est revenu avec une explication plus complète. Miguel Vizcaino-Dubé précise : « Le boulevard du Millénaire est une route de juridiction municipale. Les travaux du CN se déroulent normalement à l’intérieur des emprises ferroviaires. Le CN n’est pas tenu d’obtenir une autorisation du Ministère lorsqu’il intervient dans ses propres emprises. »

De plus, le Ministère n’aurait pas reçu l’information concernant un bouchon de circulation d’envergure sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier, le jeudi 24 octobre, à hauteur de Saint-Basile-le-Grand. « Le MTQ aurait pu ajuster les feux de circulation s’il avait été informé des travaux, mais ne peut pas confirmer qu’un tel ajustement aurait évité la congestion. Advenant qu’il eût été informé, le Ministère aurait demandé au CN d’exécuter les travaux en dehors des périodes de pointe pour limiter les effets sur la circulation de la route 116. »

Les travaux de réfection du passage à niveau du boulevard du Millénaire ont entraîné sa fermeture complète du jeudi 24 octobre à 7 h, au vendredi 25 octobre à 16 h (plutôt qu’à 18 h comme annoncé auparavant). Cependant, en raison d’un problème d’approvisionnement en matériaux, le CN prévoit une deuxième phase de travaux sur l’une des deux voies du passage à niveau. « Nous demeurons en contact avec la Ville afin de planifier les travaux en 2020 », de répondre le CN.

Travaux repoussés

Rappelons enfin qu’une réfection semblable devait avoir lieu du 21 au 24 octobre à Saint-Bruno-de-Montarville, au passage à niveau du boulevard De Boucherville, mais qu’elle a été annulée quelques jours avant. « Lors de la dernière inspection, nos experts ont confirmé que ce passage à niveau était encore sécuritaire, tant pour le public que pour nos opérations. Il a donc été décidé par le CN de repousser ces travaux. Le CN continuera d’assurer l’inspection régulière de ce passage à niveau et procédera aux travaux nécessaires lorsqu’ils seront requis », avait noté le conseiller principal, Relations médias et Affaires publiques du CN, Alexandre Boulé.

QUESTION AUX LECTEURS :

Étiez-vous parmi les automobilistes lors de ce bouchon de circulation?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des