Prix Coup de cœur pour Jade Picard

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Prix Coup de cœur pour Jade Picard
(Photo : Courtoisie)

Association des propriétaires de Saint-Bruno

Jade Picard est la plus récente artiste peintre à se voir attribuer le prix Coup de cœur du public de l’exposition annuelle de l’Association des propriétaires de Saint-Bruno (APSB). L’événement se déroulait en novembre dernier au Manoir Saint-Bruno.
La Montarvilloise évoque le prix Coup de cœur du public comme un honneur : « J’ai été bien sûr extrêmement touchée! Une récompense de ce type réconforte chaleureusement ce que l’on sait déjà intuitivement; et c’est d’être à sa place, sur sa voie. »
Celle qui était aussi l’artiste invitée de cette exposition annuelle de l’APSB prenait part au rendez-vous culturel à une troisième occasion. « J’ai beaucoup aimé encore cette année. Les membres de l’Association travaillent d’arrache-pied pour son organisation. Le tout est bien coordonné, chaleureux et très agréable. »

« [Je souhaite me] consacrer au développement de [mon] art et de [mon] âme! » -Jade Picard

Transmettre l’amour des arts

Enseignante de maternelle à l’École Mgr-Gilles-Gervais, Jade Picard n’hésite pas à transmettre la passion des arts à ses jeunes écoliers. « L’amour de l’art, ou aimer créer l’art » fait partie d’un tout, selon la principale intéressée. Mis à part les renseignements sur différentes techniques, divers artistes, qu’elle peut partager avec sa classe, Jade Picard « centre son enseignement sur le plaisir de créer ».
Elle précise sa démarche auprès, peut-être…, des artistes de la relève : « Dès le premier projet, j’explique que la perfection n’existe pas, que de s’accorder le droit à l’imperfection donne parfois de beaux accidents et mène à d’autres façons de faire, à d’autres explorations et découvertes. »
Mais ce n’est pas tout. « Je donne aussi des commentaires spécifiques sur leurs travaux, évitant les vides expressions telles “C’est beau!”. Les enfants sont guidés vers le développement de leur propre évaluation et s’éloignent du besoin de l’approbation de l’adulte. Par exemple, “C’tu beau, Madame Jade?” et “Toi, comment tu trouves ça?” », ajoute la professeure.

Jade Picard en 2019

Mais le partage artistique avec les enfants attendra pour le reste de l’année scolaire 2018-2019. C’est que Jade Picard est actuellement en congé d’enseignement du préscolaire pour la moitié de l’année, et ce, afin de se ressourcer. « [Je souhaite me] consacrer au développement de [mon] art et de [mon] âme! »
Et il ne faut pas croire que c’est la situation particulière à laquelle sont confrontés les gens de cette profession qui la force à prendre un temps d’arrêt. Au contraire. « Malgré la pénurie d’enseignants et la surcharge de travail, je continue d’adorer mon métier! Un congé de ce type se planifie plusieurs années d’avance; mon dernier était en 2016 », indique Jade Picard.
Il lui reste encore huit années à enseigner. Après quoi, elle désire s’impliquer complètement dans sa carrière artistique. « D’ici là, je maintiens le feu sacré et nourris comme je le peux mes deux passions : l’enseignement et l’art! »

Périple en Espagne

Les ateliers et les cours de peinture qu’elle offre continueront d’avoir lieu. Cependant, elle compte partir au printemps pour un voyage en Espagne. « Je participerai à une retraite artistique d’une semaine. Je visiterai ensuite l’Andalousie, Madrid et Barcelone. Faire le plein d’inspiration fera grand bien! » de mentionner Mme Picard, qui nous annonce qu’elle a amorcé l’écriture d’un ouvrage destiné aux professeurs du préscolaire (en formation et en milieu de travail) autour de l’art à créer en classe. L’objectif de ce bouquin : « Je suis déjà connue dans mon milieu comme l’enseignante-artiste qui fait réaliser de super projets, mais je veux communiquer mes façons de faire en stimulant l’utilisation de matières recyclées, qui sont pour moi un véritable moteur de créativité. »
Pour mieux expliquer l’idée derrière son projet, elle poursuit : « Le virage écologique et responsable est à nos portes et il se trouve que j’ai une foule abondante d’idées à partager et un désir de léguer mes découvertes! »
Elle promet de revenir à temps d’Espagne pour la « désormais traditionnelle exposition » qu’elle met en branle au retour des belles journées au Manoir Saint-Bruno. « Après quelques années en solo, j’invite pour la deuxième fois mes élèves de peinture à exposer ensemble à la galerie du Manoir, les 27 et 28 avril! »
De son côté, l’APSB reviendra en 2019 avec sa 8 exposition des arts (peinture sur toiles, musique et sculptures). Les dates prévues sont le 1novembre dans le cadre du vernissage, et les 2 et 3 novembre, de 10 à 17 h. L’événement a lieu au Manoir Saint-Bruno.

QUESTION AUX LECTEURS :

Connaissiez-vous l’artiste peintre Jade Picard?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des