Près de 95 % des billets remboursés

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Près de 95 % des billets remboursés
C'est dans ce local que s'installera le Joker Pub Ludique de Saint-Bruno. (Photo: Frank Rodi) (Photo : archives)

Café bistro Saint-Bruno

Le propriétaire du Café bistro Saint-Bruno affirme qu’il a remboursé environ 95 % des billets qui avaient été achetés pour des spectacles prévus pendant la pandémie.

Le Café bistro Saint-Bruno n’ira pas de l’avant avec ces concerts.

Vers la fin du mois de juillet, le propriétaire de l’endroit a mis la clé dans la porte. Il a pris les quatre semaines suivantes, au mois d’août, pour appeler ses clients afin de les rembourser.

« J’ai fait des pieds et des mains pour rembourser tous ces gens-là. » – Le propriétaire du Café bistro

Selon lui, il en a joint plusieurs, quelques centaines, qu’il a ainsi été en mesure de rembourser. « J’ai fait des pieds et des mains pour rembourser tous ces gens-là au mois d’août quand on a décidé de fermer pour de bon. Ç’a pris du temps, parfois, mais j’ai joint 95 % du monde. Pour les autres, les 3-4-5 % qui n’ont pas répondu, qui n’ont pas rappelé, too bad! À un moment donné… Mais ce n’est pas parce que je n’ai pas l’argent pour les rembourser; je l’ai, l’argent! »

Rappelons que dans un premier article paru le 31 mars, « Des billets à rembourser? », il était écrit « des citoyens souhaitent se faire rembourser leurs billets de spectacle, qu’ils ont acquis au Café bistro Saint-Bruno avant la pandémie. Or, le propriétaire des lieux ne répond plus ».

Puisque le propriétaire a mis la clé dans la porte, la ligne téléphonique a été coupée. Mais pas avant cette campagne de rappels, en août dernier, auprès des clients qui avaient acquis des billets. Pendant ses appels, l’entrepreneur voulait que les gens voient le nom « Café bistro » sur l’afficheur. Pour ceux qui n’ont pas répondu, un message détaillé était laissé.

Pour les besoins de l’article précédent, le propriétaire du Café bistro Saint-Bruno a répondu à notre premier appel. Cependant, il n’avait pas souhaité réagir, et ce, même si notre journaliste lui a mentionné le but de son appel, soit le remboursement des billets pour les spectacles au Café bistro. À deux reprises, il a répété qu’il « n’avait pas le temps d’en parler », qu’il était « occupé à un autre projet ».

Le journal a rappelé l’homme quelques jours plus tard, mais sans obtenir de réponse. Un message a été laissé, dans lequel le but de l’appel était répété. Mais aucun retour d’appel n’a été fait.

Après la parution du premier article, le propriétaire du Café bistro Saint-Bruno a répondu au journal.

Ainsi, il estime que l’article, le premier, entache sa réputation et que le public pourrait insinuer que le propriétaire a mis de l’argent dans ses poches. « Je ne suis pas un crosseur, je ne suis pas un escroc, je ne suis pas un bandit! », répète-t-il plusieurs fois.

« J’ai tenu le Café bistro pendant trois ans de temps. Il y a eu des heureux et il y a eu des moins heureux. Il y a eu des chialeux, pis il y a eu des contents. S’il fallait que l’on s’arrête toutes les fois qu’une personne chiale, il n’y en aurait plus, de business! » dit-il au téléphone.

Le Café bistro avant la pandémie

Avant que la pandémie ne frappe, le Café bistro Saint-Bruno, sur la route 116, présentait des événements en soirée. Il y a un peu plus d’un an, la première vague de la pandémie a tout renversé sur son passage, notamment la scène culturelle et les artistes. En ce sens, une panoplie de concerts ont été reportés, voire annulés, au moment où la santé publique décidait de fermer les salles. C’est le 15 mars 2020 que l’entreprise de Saint-Bruno décide de reporter les événements à venir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires