Résultats des élections fédérales 2019

Suivez les résultats des élections fédérales 2019 dans votre circonscription en consultant notre page d'accueil.

Voir les résultats

Près de 53 millions pour la rénovation des écoles de la région

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Près de 53 millions pour la rénovation des écoles de la région
53 millions de dollars seront octroyés à la CSP pour la rénovation de ses écoles. (Photo : archives)

Le ministère de l’Éducation dépensera 360 millions de dollars pour la rénovation des écoles de la Montérégie. La Commission scolaire des Patriotes (CSP) bénéficiera quant à elle d’une enveloppe de 53 millions.

Le Grand rattrapage, c’est le nom qu’a donné le gouvernement de François Legault pour son programme de rénovation des écoles sur le territoire de la Montérégie. La CSP pourra bénéficier de près de 14 % du montant attribué à l’ensemble des commissions scolaires de la Montérégie. L’enveloppe consacrée aux établissements de la province, pour l’année 2019-2020, est de 2,3 milliards.
« Pour la Montérégie, il s’agit d’une augmentation de 167 % par rapport à l’année précédente. Cependant, bien humblement, ce n’est pas suffisant pour combler les 15 ans de négligence », a indiqué au journal Jean-François Roberge.

Sur l’ensemble du Québec, l’augmentation par rapport à l’an dernier est de 150 %.

Certaines écoles seront retapées complètement, d’autres recevront simplement quelques retouches, mais l’enveloppe budgétaire consacrée aux travaux dans l’ensemble des commissions scolaires sera connue bientôt. « Bientôt, nous serons en mesure de fournir la liste des écoles concernées avec les sommes octroyées pour les travaux. Ainsi, les commissions scolaires pourront programmer les rénovations sur plusieurs années et auront le temps de trouver le meilleur soumissionnaire », avait expliqué M. Roberge.

La liste des écoles sélectionnées le sera en fonction des priorités établies par les commissions scolaires. Chaque année, ces dernières font la liste des réfections nécessaires dans les établissements scolaires de leur région.
Pour M. Roberge, « toutes les études le prouvent : les milieux de vie dans lesquels évoluent nos élèves ont une incidence directe sur leur motivation scolaire, sur la qualité de leurs apprentissages et sur leur réussite. Tout gouvernement qui fait de l’éducation une vraie priorité devrait avoir à cœur le maintien des écoles en bon état. C’est notre cas. Nous lançons donc une opération Grand rattrapage pour retaper nos écoles, qui ont tant manqué d’amour dans les dernières années. C’est une excellente nouvelle non seulement pour les élèves, mais également pour les enseignants et pour tout le personnel scolaire. »

« Pour la Montérégie, il s’agit d’une augmentation de 167 % par rapport à l’année précédente. Cependant, bien humblement, ce n’est pas suffisant pour combler les 15 ans de négligence. » – Jean-François Roberge

Des dépenses sur trois ans
Hélène Roberge, présidente de la CSP, n’a pas souhaité commenter cette mesure. Rappelons que cette semaine, elle apprenait la transformation des commissions scolaires en centres de services et le remplacement du Conseil des commissaires par un conseil d’administration dès février 2020, mettant fin aux élections scolaires. Une décision qui est loin de plaire à la CSP.

La CSP a cependant indiqué au journal que « du montant de 52 714 443 $, une enveloppe d’environ 27 millions est allouée pour effectuer des travaux au cours de la prochaine année, soit dès l’été 2020. Le reste de l’enveloppe est autorisée pour réaliser des projets de maintien au cours des deux années suivantes. »

Ce sont 4,3 millions qui sont prévus pour les écoles visées sur le territoire de Sainte-Julie, Saint-Bruno et Saint-Basile afin d’effectuer des travaux. « Ces travaux sont prévus dans les écoles de l’Arpège, de l’Arc-en-ciel, du Grand-Chêne et Le Rucher, et visent notamment le remplacement de toiture, la mise à niveau d’escaliers, de chaussée et de parements extérieurs. Environ 4,6 millions sont prévus pour des travaux dans nos écoles à Saint-Bruno. Ces travaux se feront dans les écoles Mgr-Gilles-Gervais, De Montarville, l’École secondaire du Mont-Bruno et le Centre d’éducation des adultes des Patriotes; ils visent notamment le remplacement de toiture, d’escaliers, de planchers et de systèmes d’intercommunication, et la mise à niveau d’ascenseurs. Enfin, environ 840 000 $ sont prévus pour des travaux dans les écoles à Saint-Basile. Ces travaux seront effectués dans les écoles Jacques-Rocheleau et de la Chanterelle, et visent, entre autres, le remplacement de chaussée et la mise aux normes d’ascenseurs. »

Pour ce qui est du montant autorisé par le ministre pour les deux années subséquentes, la liste des travaux n’est pas encore déterminée à ce stade-ci.
Cette annonce fait suite à l’investissement majeur de 1,7 milliard de dollars pour l’ajout d’espaces au Québec. Pour l’année 2019-2020, le gouvernement du Québec porte à 2,3 milliards de dollars l’enveloppe consacrée au maintien des bâtiments et à la résorption du déficit de maintien pour l’ensemble du Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des