Pour un projet d’aide humanitaire

Pour un projet d’aide humanitaire

Pour être admissibles, les projets doivent respecter certains critères, notamment permettre de résoudre des problématiques dans les secteurs de l’eau, de l’alimentation, de l’éducation ou de la santé.

Crédit photo : Courtoisie

Minta Saint-Bruno

À nouveau cette année, le comité Minta veut contribuer à l’œuvre humanitaire dans le monde. Pour une 49e fois, Minta Saint-Bruno lance son invitation annuelle aux citoyens souhaitant s’investir dans un projet humanitaire dans un pays en voie de développement.

« Au fil des ans, plusieurs membres de la communauté désirant s’impliquer dans cette initiative se sont reconnus dans les valeurs de solidarité portées par Minta », indique la présidente de Minta Saint-Bruno, Gisèle Prévost.

L’organisme vous convie à soumettre une demande de financement pour un projet d’aide humanitaire à Minta-Saint-Bruno d’ici le 1er novembre prochain.

« Plusieurs membres de la communauté […] se sont reconnus dans les valeurs de solidarité portées par Minta. » -Gisèle Prévost

Pour être admissibles, les projets doivent respecter certains critères. Tout d’abord, il faut que ce soit un projet d’aide humanitaire à réaliser dans un pays en voie de développement et qui s’adresse à une communauté démunie. « Principalement à des familles, des femmes et des enfants », précise l’organisme. Le projet doit aussi permettre de résoudre des problématiques dans les secteurs de l’eau, de l’alimentation, de l’éducation ou de la santé. L’implication de la communauté locale dès la conception du projet est aussi importante dans les critères d’admission. Celui-ci doit avoir un impact à moyen ou long terme sur le vécu des personnes visées par le projet (les demandes d’aide, en contexte d’urgence, ne sont pas admissibles). Enfin, avoir une personne répondante pour le projet, résidant ou travaillant à Saint-Basile-le-Grand ou à Saint-Bruno-de-Montarville, et qui connaît le ou la responsable du projet, est nécessaire.

Notons que le responsable de projet doit pouvoir recevoir la contribution de Minta d’un organisme dûment enregistré comme un OSBL (organisme à but non lucratif). Minta n’émet pas de chèques à des individus.

Pour en savoir davantage et pour vous procurer le document de présentation d’une demande de financement, visitez le site Internet de Minta à l’adresse www.minta-saint-bruno.org, sous l’onglet « Projet ». Ou demandez-le par courriel à minta.st.bruno@gmail.com à Nina Pelletier, membre responsable de l’appel des projets.

Distinctions

Il faut rappeler qu’au cours des dernières années, l’organisation Minta Saint-Bruno a été lauréate de la médaille d’or de l’Ordre du Mérite de la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville (2011), du prix Famille – Ville de Saint-Bruno-de-Montarville (2014), du prix Reconnaissance Canada 150, dans la catégorie bénévolat communautaire (2017), et de la médaille de l’Assemblée nationale, sensibilisation auprès de la communauté (2018).

Minta est le nom d’un village du Cameroun où le premier projet a été réalisé.

QUESTION AUX LECTEURS :
Proposerez-vous un projet d’aide humanitaire à Minta Saint-Bruno?

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des