Légère augmentation de taxes de 1,74 %

Budget 2012 de la Ville de Saint-Bruno

Le budget de Saint-Bruno-de-Montarville adopté en séance extraordinaire lundi soir par le conseil municipal prévoit une augmentation de 1,74 % du compte de taxes, alors que le taux de taxation, lui, augmentera de 1, 32 %. Pour une maison moyenne évaluée à 286 066 $, ceci représente un écart de 47 $ sur le compte et de 0,0098 $ sur le taux.

Pour l’année 2012, le budget global de la Ville sera de 57 970 400 $ et la croissance des dépenses sera de l’ordre de 1,88 %. Quant aux charges de la municipalité, celles-ci hausseront de 3,5 %, ce qui représente un montant de 1 053 400 $. La Ville explique cette augmentation par cinq principaux facteurs : la masse salariale des employés (+ 346 100 $), les contributions patronales qui couvrent notamment les déficits actuariels des régimes de retraite (+ 265 600 $), la TVQ (+ 1 % dès janvier), le service de la dette (+ 85 000 $) et les nouveaux services animaliers qui remplaceront la fourrière de Saint-Hubert (120 000 $).

Selon le profil financier 2011 des municipalités, publié récemment par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMROT), le compte de taxes de la Ville de Saint-Bruno a progressé de 6,4 % depuis 2006. Cette donnée place la ville au septième rang (sur les 65 municipalités les plus importantes au Québec) pour sa hausse de taxes la plus basse de l’impôt foncier depuis 2006.

À des fins de comparaison, Denis Arpin, conseiller responsable des finances de la Ville, a présenté un tableau sur les hausses moyennes de taxes enregistrées dans 65 municipalités du Québec. Avec une augmentation de 6,4 % sur cinq ans, Saint-Bruno se situe loin derrière les 14 villes de la couronne sud (17,9 %).

Les revenus et les dépenses

Les revenus prévus en 2012 se chiffrent à 57 970 400 $, soit une hausse de 1,88 % par rapport à 2011. Soixante-quinze pour cent de ceux-ci proviennent des taxes foncières (locales, CMM, agglo, RTL, etc.). Les taxes sectorielles rapporteront quant à elles 14 320 400 $ à la Ville. Du côté de la tarification des services municipaux (eau, collecte sélective, déchets et assainissement), elle augmentera de 3,2 %.

Selon les calculs présentés par M. Arpin, les dépenses totales seront en progression de 1,88 % l’an prochain, alors que les dépenses de la Ville de Saint-Bruno seront augmentées de 3,50 %. La quote-part versée à l’agglomération de Longueuil est quant à elle en hausse de 0,17 %. C’est donc dire qu’avec un budget total de 57 970 400 $, 25 772 300 $ seront versés à l’agglomération et au RTL.

Le budget de la Ville, seule, est de 31 165 300 $. Les trois plus gros secteurs à fortes dépenses sont : les travaux publics (22,75 %), le remboursement de la dette (17,2 %) et le domaine du loisir, de la culture et de la vie communautaire (14,37 %).

PTI 2012-2014

Le programme triennal d’immobilisations prévoit des investissements de l’ordre de 17 700 000 $ en 2012, de 26 390 000 $ en 2013, et de 23 550 000 $ en 2014. Les principaux travaux de voirie à réaliser l’année prochaine concernent entre autres la reconstruction du boulevard Clairevue (entre les rues Cadieux et Deslières), celle de la rue des Cèdres (entre Beaumont et des Pommiers) et la réfection du rang des Vingt (entre le Sommet Trinié et le boulevard du Millénaire).

Certaines infrastructures urbaines connaîtront aussi des réaménagements, de même que des équipements et des bâtiments municipaux.

Tous les détails concernant le budget 2012 seront publiés prochainement sur le site Internet de la Ville (www.stbruno.ca).