Plus de peur que de mal

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Plus de peur que de mal
Un bout de plafond est tombé dans une classe de l'école de Montarville. (Photo : (photo : courtoisie))

Un morceau de plafond d’une classe de l’école de Montarville est tombé alors que des élèves étaient dans la classe. Aucun blessé n’est à signaler. 

Plus de peur que de mal. Sur l’heure du dîner, une section du plafond d’une classe d’élève de 4e année de l’école primaire De Montarville est tombée. 

« Les élèves, tout comme l’enseignante, ont fait preuve de beaucoup de flexibilité dans cette situation. » – Parent d’élève

Des élèves du service de garde étaient présents en classe pour le dîner. Fort heureusement, le plâtre qui s’est détaché n’est tombé sur personne. Les élèves ont poursuivi le dîner dans une classe voisine un peu ébranlés.

En attendant que la classe soit sécurisé, les élèves de la classe se sont installés à la bibliothèque. La classe était fonctionnel dès le lendemain matin à l’arrivée des élèves.

« Les élèves, tout comme l’enseignante, ont fait preuve de beaucoup de flexibilité dans cette situation », nous rapporte un parent dont l’enfant fréquente l’école.

Très rapidement, une équipe de réparation a été contactée pour rendre le local sécuritaire et disponible dès que possible.

CSSP

Le Centre de service scolaire des Patriotes (CSSP) a confirmé au journal que « sur l’heure du dîner, une section de plâtre du plafond est tombée dans une classe de 4e année.  La surface décollée est estimée à 0,4 m2.  Des élèves du service de garde étaient présents en classe pour le dîner. Les élèves ont poursuivi le dîner dans une classe voisine. »

L’école De Montarville ne fait pas partie des écoles pour lesquelles le CSSP a fait une demande de remplacement. « Elle est toutefois ciblée pour subir une réfection majeure dans un horizon de 8 à 10 ans », d’indiquer Maryse St-Arnaud au service des communications du CSSP.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires