Plus de personnes dans les lieux de culte

Par Gabriel Provost
Plus de personnes dans les lieux de culte
L'église de Saint-Bruno, à l'instar des autres lieux de culte en zone rouge, peut désormais accueillir davantage de fidèles. (Photo: Gabriel Provost)

Les lieux de culte peuvent désormais accueillir jusqu’à 250 personnes en suivant les règles liées à la pandémie de COVID-19, une augmentation de la capacité au moment où la troisième vague frappe le Québec.

Luce Lemaire, de l’unité pastorale Saint-Bruno Saint-Basile, estime que la paroisse a pris les mesures nécessaires pour éviter qu’il y ait des problèmes de contamination à la COVID-19 dans les églises, même s’il y a la troisième vague. « Nous n’avons pas eu de cas pour l’instant et nous faisons attention de bien appliquer les mesures en plus de s’assurer que tout le monde les respecte en tout temps. » 

À Saint-Bruno-de-Montarville, les allègements gouvernementaux signifient que les paroissiens peuvent réserver leur place parmi les 75 qu’il est désormais possible de remplir durant les messes. Évidemment, les mesures telles que de garder les deux mètres de distance avec les autres fidèles, se laver les mains et porter un masque sont toujours en place. Les mariages, baptêmes ou funérailles restent cependant à 25 personnes maximum, ce qui fait en sorte que plusieurs personnes choisissent de reporter leurs cérémonies. 

Plus de places pour pâques

L’allégement des mesures tombe à point avec les célébrations de Pâques, qui se déroulent cette année durant la première fin de semaine du mois d’avril. « Les paroissiens sont bien contents de l’augmentation des places permises dans l’église », dit Luce Lemaire. «  Toutes les places disponibles devraient être prises pour ces célébrations pascales. » 

« Les paroissiens sont bien contents de l’augmentation des places permises dans l‘église »

-Luce Lemaire

Selon elle, l’augmentation qui a été annoncée est une nouvelle positive pour les églises. « On a réussi à passer de 10 personnes à 25 et maintenant à 75 dans notre église, ce qui est une belle augmentation. » 

Mme Lemaire estime cependant que c’est peu vis-à-vis du nombre de visiteurs que l’établissement peut faire entrer en temps normal.  « Hors-pandémie, notre église de Saint-Bruno peut accueillir 400 personnes, donc on est encore loin du compte. » La vaccination des personnes de 50 ans et plus, qui constituent la majeure partie des paroissiens, pourrait accélérer la vitesse avec laquelle les messes pourraient reprendre avec encore davantage de personnes.  

À Sainte-Julie, le Président de la Fabrique, Daniel Richard, mentionne que l’église peut de son côté accueillir 100 personnes sans poser de problèmes pour la distanciation. « Aux messes des 27 et 28 mars, nous avons eu 65 et 80 personnes qui se sont présentées. » 

Ces entrées sont positives pour la paroisse, qui cherche toujours du financement afin de procéder à des travaux l’été prochain. « Pour le moment on n’a pas vraiment de funérailles et ce n‘est pas la saison pour les mariages. On songe désormais à faire les travaux cet été et que cela pourrait nous permettre d’avoir un meilleur engouement pour obtenir davantage de fonds », dit M. Richard. 

Que pensez-vous des décisions gouvernementales actuelles vis-à-vis de la troisième vague?    

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires