Plus de 20 ans de Coupe défi

Plus de 20 ans de Coupe défi

L’événement avait lieu au parc Albert-Schweitzer.

Crédit photo : Courtoisie

Ligue de balle molle de la Légion 147 de Saint-Bruno

La 21e Coupe Défi Saint-Bruno avait lieu la fin de semaine du 5 au 8 juillet, au parc Albert-Schweitzer. Les profits de cet événement annuel, organisé par la Ligue de balle molle de la Légion 147 de Saint-Bruno, vont à la Fondation de l’hôpital de Montréal pour enfants.

La Coupe Défi Saint-Bruno (aussi connue sous le nom de Challenge Cup) a permis d’amasser plus de 703 000 $ depuis sa mise en place, en 1996.

« Ce n’est pas une année record, ni pour le montant obtenu ni pour le nombre de clubs. Dernièrement, nous allons chercher entre 30 000 et 35 000 $ à chaque occasion. » – Walter Neveu

Cette année n’a pas fait exception et le tournoi, qui s’est déroulé dans des conditions météo idéales pour des joutes de balle, a récolté des sommes autour de 30 000 $. Peut-être davantage lorsque le décompte final sera complété.

« Ce n’est pas une année record, ni pour le montant obtenu ni pour le nombre de clubs qui s’étaient inscrits à la compétition, explique en entrevue le responsable de l’activité, Walter Neveu. Dernièrement, nous allons chercher entre 30 000 et 35 000 $ à chaque occasion. »

Mais la Coupe Défi a déjà connu des années avec des recettes avoisinant les 65 000 $. « Hélas, nous avons perdu quelques commanditaires avec le temps, alors c’est plus ardu », d’observer M. Neveu.

Par contre, la notoriété de la Coupe Défi Saint-Bruno ne semble pas vouloir s’estomper. Cette année, ce sont 40 équipes d’hommes et 14 composées de femmes qui ont mis les pieds sur les terrains du parc Albert-Schweitzer. Le site avait été transformé pour accueillir l’événement d’envergure et ses spectateurs, durant quatre jours. « Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, l’organisation d’un tel tournoi se déroule plus facilement. Le contact avec les clubs, même ceux provenant d’Ottawa et de Cornwall, s’effectue plus aisément. Après 20 ans, le bouche- à-oreille fait aussi son travail. »

Un spectacle musical a même eu lieu le samedi soir. Une scène extérieure avait été installée spécialement pour recevoir le groupe de Toronto, Guss Papas, dont l’un des membres, Jeff Beauchamps, est un ancien résidant montarvillois.

Selon le responsable, de 1 000 à 1 500 personnes ont été présentes sur le site au cours de la seule journée de samedi.

Depuis peu, Walter Neveu, qui a été longtemps un citoyen de Saint-Bruno-de-Montarville, est déménagé à Ottawa pour des raisons familiales. Mais ce changement de province ne l’empêche pas, tous les vendredis, de faire le voyage jusqu’à son ancien patelin pour « jouer à la balle » sur les terrains de la municipalité. « Je descends pour chaque fin de semaine de la saison. »

Et ce n’est pas son départ pour l’Ontario qui forcera l’annulation de la Coupe Défi. Au contraire, la 22e édition est déjà prévue pour l’année prochaine. « Comme je le disais, tout est très facile avec Internet; tout se fait d’avance. Il y a déjà 40 équipes qui sont réglées pour 2019! J’ai même des noms sur une liste d’attente. »

La Coupe Défi à l’hôpital

En 2012, les organisateurs de la Coupe Défi Saint-Bruno ont fait une promesse de don de 450 000 $ pour la campagne « Les meilleurs soins pour les enfants », pour la construction d’un nouvel hôpital de Montréal pour enfants. Deux chambres portent d’ailleurs le nom Coupe Défi Saint-Bruno : une à l’étage de l’urgence, une autre au cinquième, où séjournent des enfants gravement malades.

QUESTION AUX LECTEURS :

Connaissiez-vous la tenue de cet événement caritatif à Saint-Bruno-de-Montarville?