Places en garderie

Photo de Alexandra Vieille
Par Alexandra Vieille
Places en garderie
Les places disponibles en garderie pour les enfants âgés en bas de 18 mois sont rares. (Photo : Archives)

Grâce aux sites Internet de magarderie.com et de laplace0-5.com, il a été possible de dresser un portrait de la disponibilité des places en service de garde dans les environs

Au moment d’écrire ces lignes, Saint-Basile-le-Grand offre deux places en garderie privée. Une place pour un enfant âgé entre 18 mois et 5 ans, à 45 $ par jour, pour le mois de décembre. Une place pour un enfant âgé de 4 à 5 ans, à 49 $ par jour, disponible maintenant. De plus, quatre services de garde en milieu familial à 8,70 $ par jour offrent six places. L’âge varie entre 18 mois et 5 ans. Un seul service de garde offre des places à partir de six mois. Les places sont disponibles maintenant.

À Saint-Bruno-de-Montarville, une seule place est disponible. Il s’agit d’une place en service de garde en milieu familial à 8,70 $ par jour pour un enfant âgé entre 18 mois et 5 ans. Selon Philippa Favreau, directrice des communications à la Coopérative Enfance Famille (place 0-5), « On recense 8 Centre de la petite enfance (CPE), 7 garderies non subventionnées, 3 garderies subventionnées et 41 services de garde en milieu familial à partir du code postal J3V, dans un rayon de 5 km ».

À Sainte-Julie, une garderie privée offre une place pour un enfant âgé entre 18 mois et 2 ans, une place pour un enfant de 3 à 4 ans et une place pour un 4-5 ans. Disponibles maintenant pour 48 $ par jour. Trois services de garde à 8,70 $ par jour offrent 6 places pour des enfants âgés entre 18 mois et 5 ans. Trois milieux familiaux privés offrent 7 places entre 30 $ et 45 $ par jour pour des enfants âgés entre 18 mois et 5 ans, disponibles maintenant. Deux places pour des enfants âgés entre 1 et 5 ans seront
offertes en mars 2024.

À noter qu’aucune place n’est disponible dans des garderies subventionnées ou CPE à 8,70 $ par jour dans les trois villes.« Penser à regarder les places disponibles en milieu familial est une bonne suggestion pour les parents à la recherche d’une place. Les responsables en milieu familial reconnu offrent des services éducatifs de qualité », explique Philippa Favreau.

Divers congés

Selon le Régime québécois d’assurance parentale du Québec, le congé de maternité sous le « régime de base » a une durée de 18 semaines continues à 70 % du revenu. Si vous optez pour le régime particulier, il est d’une durée de 15 semaines à 75 % du revenu. Le congé parental avec le régime de base est de 32 semaines. Les 7 premières semaines sont à 70 % du revenu. Les 25 semaines restantes sont à 55 % du revenu. Quatre semaines de prestations supplémentaires peuvent être ajoutées, à 55 % du revenu. Le congé de paternité est de 5 semaines à 70 % du revenu. Au total, les parents peuvent bénéficier de 59 semaines de prestations.

« Penser à regarder les places disponibles en milieu familial est une bonne suggestion pour les parents à la recherche d’une place. »
– Philippa Favreau

Avec le « régime particulier », le congé totalise 25 semaines à 75 % du revenu. Ce congé peut être partagé entre les deux parents. Le montant des prestations est calculé selon le pourcentage du revenu hebdomadaire moyen. Trois semaines de prestations supplémentaires peuvent être ajoutées à 75 % du revenu. Le congé de paternité est de trois semaines à 75 % du revenu. Au total, les parents peuvent bénéficier de 46 semaines de prestations.

Bref, le régime de base offre plus de semaines de prestations à un pourcentage du revenu moins élevé, tandis que le régime particulier propose moins de semaines de prestations mais à un pourcentage du revenu plus élevé.

Problématique

Dans les villes environnantes, seulement deux garderies offrent des places à partir de six mois d’âge ou d’un an. Tous les autres services de garde offrent des places à partir de 18 mois d’âge. À 59 semaines de prestations, si le congé de maternité commence exactement la journée de l’accouchement, l’enfant aura 13 mois et quelques jours, ce qui peut causer des  problèmes aux parents. De plus, si le congé commence plus tôt, ou si les parents choisissent un congé plus court, ils risquent d’avoir encore plus de difficulté à trouver une place à leur poupon de moins de 18 mois.

Sandra, mère d’une petite fille de 13 mois, compte allonger son congé parental à ses frais étant donné la difficulté à trouver une place en garderie. « Nous avons inscrit notre fille sur le site laplace0-5 peu de temps avant sa naissance et nous n’avons toujours pas eu d’appel pour une place. C’est stressant », explique-t-elle.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires