« Philou », la star de la rondelle

Photo de Chloé-Anne Touma
Par Chloé-Anne Touma
« Philou », la star de la rondelle
Philippe Veilleux s’est fait connaître grâce à ses manœuvres de hockeyeur dans une vidéo de performance, et à son chandail d’Auston Matthews.

À 13 ans, Philippe Veilleux est déjà une star de la patinoire. Ses prouesses diffusées sur le web lui ont valu des dizaines de millions de vues, plus de 25 000 abonnés, et la reconnaissance internationale.

Le spectacle du hockey en solo et sa diffusion sur le web a gagné en popularité cette année. De plus en plus de joueurs de hockey s’adonnent à montrer leur techniques et leurs talents sur les médias sociaux, cumulant ainsi les vues et les admirateurs. C’est le cas de Philippe Veilleux, un jeune prodige aux mains en or. Originaire de Sainte-Julie, il s’est fait connaître grâce à des vidéos dans lesquelles il montre ses habiletés au hockey et ses performances solo. Il y file comme une étoile, tantôt sur patins à glace entre obstacles et rondelles, tantôt sur patins à roues alignées, avec une rapidité stupéfiante. Par ses jeux de mains au maniement de bâton et ses coups de patins, il offre tout un spectacle.

L’ascention

À trois ans, Philippe patinait parfaitement. À trois ans et demi, on lui glissait un bâton de hockey entre les doigts. À 8 ans, il était joueur novice A. À 13 ans, il bat haut la main le capitaine des Edmonton Oilers de la LNH, Connor McDavid au défi de la rapidité des jeux de rondelles.

Un coup de pouce des célébrités

Le succès web de celui qui se fait appeler « Philou » a explosé le 13 août dernier alors qu’un autre ace du patin et de la rondelle, Pavel Barber, ait partagé l’une de ses vidéos, également commentée par le chanteur Justin Bieber, et par le joueur Auston Matthews dont il portait fièrement le chandail. Depuis, il enchaîne les vidéos virales et les millions de vues à travers la planète.

Joueur d’équipe en parallèle

En tant que joueur attaquant petit format, il évolue dans le hockey traditionnel au sein de l’équipe du Collège Français de Longueuil, au niveau Bantam AAA, avec laquelle il a droit à quatre à cinq séances d’entraînement par semaine.

L’entraînement en temps de pandémie

Afin de continuer à s’améliorer, Philippe aura bénéficié de séances privées avec le spécialiste de patinage artistique, Igor Tchiniaev, l’ancien entraîneur adjoint des Marlies de Toronto (LAH), Jack Han, et de préparation hors glace avec les kinésiologues julievilois de chez B-Athletik, qui ont salué ses efforts. Pour l’équipe de B-Athleik, c’était « un réel plaisir » de s’occuper de sa préparation physique hors glace, car Philippe « n’est pas seulement talentueux sur la glace », mais il « est également un excellent travaillant dans le gym avec une attitude irréprochable ». L’Association du Hockey mineur de Saint-Bruno a aussi applaudi « Philou » pour ses prouesses.

Question aux lecteurs :

Connaissez-vous quelqu’un qui s’est illustré dans une vidéo devenue virale ?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires