Phil Roy à Saint-Bruno

Alexandra Vieille avieille@versants.com
Phil Roy à Saint-Bruno
Phil Roy sera en spectacle à Saint-Bruno le samedi 24 septembre prochain. (Photo : (Photo : courtoisie))

L’humoriste Phil Roy présentera son deuxième one-man-show ici à Saint-Bruno-de-Montarville le 24 septembre prochain au centre Marcel-Dulude.

Nous avons eu le plaisir de discuter avec Phil Roy de son deuxième one-man-show appelé Philou dont la tournée est déjà entamée. Nous avons eu l’opportunité également d’en apprendre davantage sur lui-même et sa carrière d’humoriste. 

Le commencement

Au cégep, Phil Roy est tombé en amour avec la scène mais aussi avec l’humour et la création. « Faire de la scène, c’est l’endroit où tu es le plus libre. Quand je suis sur scène, c’est super libérateur. Quand le show commence, il y a rien d’autre qui existe « , explique l’artiste. Il a donc entrepris ses études à l’école de l’humour ce qui a représenté beaucoup de travail.  » Plus qu’il y a de travail en arrière d’un numéro plus ça l’air facile. Et plus que ça l’air facile plus que c’est bien fait. C’est comme une roue.  » affirme l’humoriste.

Plusieurs personnes ont été significatives dans son parcours dont Louis-José Houde. Phil Roy faisait la première partie de son spectacle Les heures verticales. C’est à ce moment que  » j’ai vraiment appris à la vitesse grand V « , mentionne l’artiste. Véronique Cloutier et Louis Morissette l’ont beaucoup aidé également. François Bellefeuille était un voisin de Phil Roy  » je lui posais mille questions, il est déjà venu voir un de mes shows pour me donner des commentaires après « , explique t-il.

Aujourd’hui

Maintenant papa d’une petite fille de 8 mois, l’humoriste aborde, dans son second spectacle, des thématiques plus familiales. Ce qui est relativement différent de son premier one-man-show, Monsieur, qui parlait principalement de son immaturité. Bien que la thématique principal du spectacle Philou soit la famille.  » Il y a quand même plein de sous-thèmes reliés à ça. T’as pas besoin d’avoir une famille pour venir voir le show. L’élément déclencheur de pourquoi j’ai voulu écrire sur la famille, c’est bien évident que moi et ma blonde on voulait fonder une famille. Mais c’est pas un show de deux heures sur le fait  je suis devenu père, pis sur les couches.  C’est vraiment pas ça. C’est l’analyse de ce qui se passe dans la tête de quelqu’un qui se dit, je pense que je veux des enfants et je pense être avec la bonne personne « , explique l’humoriste.

 » Faire de la scène, c’est l’endroit où tu es le plus libre. Quand le show commence, il y a rien d’autre qui existe. « -Phil Roy

Phil Roy porte plusieurs chapeaux. Il a sa propre agence d’artistes appelé Midi Huit, il fait de la radio à l’émission Véronique et les fantastiques. De plus, il a fait l’animation de l’émission Qui sait chanter à la télévision, sans parler de ses spectacles. Nous lui avons demander comment il arrivait à gérer tout ça :  » c’est sur que c’est beaucoup d’organisation et j’ai une équipe qui m’entoure. Je travaille conjointement avec Julie. Dans ma vie, si elle n’est pas la je suis incapable de réussir. On a bati une confiance aveugle l’un envers l’autre. » Il ajoute que  » c’est vraiment une question d’organisation, d’entourage et de confiance. Pis d’être un peu fou « , dit-il en riant.

Du premier au deuxième show

Selon Phil Roy, son premier spectacle  » c’est un amalgame de mes meilleurs numéros, des galas, des numéros que j’ai fait en première partie au spectacle de Louis-José. Des numéros que je savais qui fonctionnaient bien, que j’ai mis ensemble et j’ai brodé autour. Tandis qu’un deuxième show, tu peux pas faire ça, tes meilleurs numéros tu les as déjà utilisé dans ton premier spectacle.  » La création de son deuxième spectacle a été bien différente :  » Ça été de choisir un thème. Pour moi ça été la famille, un thème qui m’inspire et j’ai écrit du stock par rapport à ça. C’est vraiment par l’écriture que tout a pris son sens. C’est pas le même jeu, parce que je le sais que je raconte une histoire, alors quand je suis sur scène, je suis pas dans le tapis tout le temps comme je pouvais l’être dans mon premier show. II y a plus une colonne vertébrale à ce show la que le premier « , explique Phil Roy.

Il précise que  » quand tu raconte une histoire, c’est pas vrai que tous les moments de ta journée sont intéressants. Dans le show, je raconte toute la journée si tu veux. C’est pas vrai qu’à partir d’un thème ça va être drôle tout le long. C’est pas vrai, la technique mitraillette de jokes. Ça s’applique pas à ce spectacle là. Il y a des moments qui sont volontairement pas drôles qu’on ne va pas rire, mais qui vont nourir vraiment beaucoup et qui vont donner un sens et un impact aux moments qui sont plus drôles. C’est important des fois de se calmer et de se poser avant de décoller.  » 

Phil Roy continue la tournée de son spectacle Philou qui l’amène au centre Marcel-Dulude à Saint-Bruno samedi le 24 septembre prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires