Pépinières et garages ajoutés à la liste

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Pépinières et garages ajoutés à la liste
Les garages sont dorénavant considérés comme service essentiel. (Photo : archives)

Services essentiels

Les ateliers de mécanique, les pépinières et les centres de jardinage ont été ajoutés par le gouvernement du Québec à la liste des services essentiels afin d’ouvrir au public le 15 avril dernier.

« Nous avons décidé d’ouvrir seulement lundi, le 20 avril, commente la copropriétaire de Pépinière Jardin 2000, Johanne Corbeil. Nous souhaitons d’abord mettre en place des mesures de protection pour les employés et les clients avant d’ouvrir au public afin d’éviter les risques de la maladie. » L’entreprise a passé la semaine dernière à préparer ce retour à la réalité : des lavabos sont à la disposition des gens pour le lavage des mains et des plexiglas ont été installés aux caisses, notamment.

« C’est rendez-vous après rendez-vous. » – Pascal Marois.

Les employés ont aussi préparé le magasin pour accueillir la clientèle au cours des jours à venir. « Il faut préparer le terrain. Nous avons un magasin à monter, des végétaux à installer. Il y a des produits que nous avons depuis un mois », poursuit Mme Corbeil.

Le centre de jardinage de Sainte-Julie n’avait pas totalement mis une pause à ses activités pendant le confinement. La clientèle avait la possibilité d’acheter sans se présenter sur place. « Les gens commandaient déjà par téléphone depuis une semaine et demi environ. Nous avons préparé des livraisons par courriels aussi », mentionne Johanne Corbeil, qui affirme que Pépinière Jardin 2000 doit avoir perdu 50 à 60 % de ses revenus du mois de mars en raison de la fermeture des commerces jugés non-essentiels.

Du côté des ateliers de mécanique, les garagistes s’attendent à recevoir plusieurs appels pour des changements de pneus. Rappelons que l’usage des pneus d’hiver est obligatoire du 1décembre au 15 mars dans la province. Or, avec la fermeture des services non prioritaires, l’installation des pneus d’été dans les garages a été mise sur pause au cours des dernières semaines. « Depuis ce matin, c’est rendez-vous après rendez-vous », répond Pascal Marois, propriétaire de Marois Automobiles à Saint-Basile.

Ce dernier se montre méfiant quant à la décision de Québec d’ouvrir les ateliers dès maintenant. « Dans l’ensemble, c’est une nouvelle que j’accueille bien. Les gens ont hâte de changer leurs pneus. Par contre, il n’y a pas d’urgence. Il fait froid et il neige encore; ça peut patienter. » Mais surtout, il craint un achalandage accru au cours des prochains jours. « Je crois que c’est risqué. La population est encore en confinement. Là, les gens vont venir au garage pour ensuite retourner à la maison; je trouve cela curieux. » Malgré son appréhension, M. Marois répond au téléphone et note les rendez-vous. Par contre, il les étale dans l’horaire de la journée. Une dizaine jeudi dernier, d’autres cette semaine. Les vidanges d’huile et les réparations mécaniques qui avaient été reportées font aussi partie de ces demandes.

Parmi les autres mesures prises afin d’éviter la propagation du virus, l’atelier de mécanique de la route 116 fait appel à un effectif réduit, ne permet pas à plus de deux clients d’attendre dans la même salle, installe un plexiglas au comptoir, ferme l’une des baies de service et n’offre pas le service de raccompagnement. « On ne lésine pas sur les détails, dit le propriétaire, qui rappelle que déjà avant la fermeture, des mesures de distanciation avaient été prises à l’intérieur du commerce.

Du côté de Pneus et Services Grisé, à Saint-Bruno, il n’a pas été question de fermer au cours du dernier mois. « Nous n’avons jamais fermé, confirme le propriétaire Jacques Grisé. Nous avons fait des interventions sur des voitures réservées à des services essentiels, comme les véhicules des pharmacies. »

De plus, le téléphone n’a pas cessé de sonner au cours des dernières semaines. « Nous n’avons jamais arrêté de prendre des rendez-vous. Nous en ajoutons encore aujourd’hui. » Maintenant que les ateliers de mécanique sont considérés prioritaires, l’entrepreneur s’attend à avoir de l’ouvrage jusqu’en juin. Pour accueillir la future clientèle, des mesures de protection sont mises en place, notamment le plexiglas devant le comptoir et la distanciation sociale.

QUESTION AUX LECTEURS :

Considérez-vous comme services essentiels les garages et les centres de jardinage?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires