Pascale Bouchard, candidate du Parti grandbasilois

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Pascale Bouchard, candidate du Parti grandbasilois
Pascale Bouchard, accompagnée de son chien Pauline, se présente dans le district 4 en vue des élections municipales du 7 novembre. (Photo : courtoisie)

Une première candidate officielle au poste de conseillère du Parti grandbasilois s’est manifestée. Pascale Bouchard se présente dans le district 4 en vue des élections municipales du 7 novembre.

Avec cette candidature, Pascale Bouchard fait ses premiers pas dans le domaine de la politique. C’est elle, d’ailleurs, qui a contacté le chef du Parti grandbasilois, Maurice Cantin. « C’est une très bonne candidate, assure M. Cantin. Elle connaît bien les préoccupations et les enjeux à Saint-Basile-le-Grand. Elle se lance en politique municipale, puis elle est très enthousiaste! »

La Grandbasiloise travaille depuis plus de trois ans comme conseillère en communications pour la Ville de Longueuil. Elle est inscrite dans un microprogramme en administration publique à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP), des études qu’elle devrait compléter à l’hiver 2022.

« C’est le seul parti politique reconnu à Saint-Basile. » – Pascale Bouchard

En entrevue avec Les Versants, Pascale Bouchard mentionne que son emploi en tant que conseillère en communications lui a permis de se familiariser avec la chose politique. « Je suis en immersion dans le milieu municipal. Je connais les enjeux. Je vois les répercussions des décisions que peut prendre une Ville. La pandémie a permis de voir l’importance des gouvernements de proximité. À l’approche des élections, je me suis demandé pourquoi je ne ferais pas une différence dans mon milieu, parmi mes voisins, mes concitoyens. C’est ce qui m’a donné le goût de me lancer », explique la femme de 36 ans.

Ses voisins, ses concitoyens, Pascale Bouchard les connaît bien. Elle est née à Saint-Basile-le-Grand. Après un bref séjour plus près de Montréal pour ses études, elle est revenue à Saint-Basile pour fonder sa famille. Pendant plusieurs années, elle a aussi eu un emploi à la Cage aux sports de Saint-Bruno. Aujourd’hui, elle est mère de deux enfants de 6 et 8 ans. « Pour moi, c’est un retour aux sources. Mes filles vont à l’école de la Chanterelle et au pavillon Saint-Basile. C’est aussi l’école de mon enfance. Mon conjoint est né à Saint-Basile. Sa mère demeure ici. J’ai toujours eu un point d’attache à Saint-Basile, j’ai toujours eu un attachement pour cette ville. Quand j’ai quitté pour mes études, c’était clair que j’allais revenir. Mes racines sont ici. » À l’UQAM, Pascale Bouchard a décroché un baccalauréat et une maîtrise en littérature.

Le Parti grandbasilois est le seul parti enregistré au DGE pour la Ville de Saint-Basile-le-Grand. Quand on lui demande pourquoi elle se joint à ce parti en reconstruction, la conseillère en communications répond qu’elle ne souhaitait pas se lancer en politique en tant qu’indépendante. « Pendant plusieurs années, c’est le parti qui a contribué au Saint-Basile que nous connaissons. C’est le seul parti politique reconnu à Saint-Basile et M. Cantin est en train de le rebâtir. Ça me parlait. J’espère que je vais encourager d’autres femmes et d’autres jeunes, malgré le manque d’expérience, à faire le pas aussi. »

Maurice Cantin espère présenter une équipe complète d’ici les élections de cet automne.

 

QUESTION AUX LECTEURS :

Que pensez-vous de cette candidature pour le Parti grandbasilois?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires