Pas de vaccination au Centre Marcel-Dulude

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Pas de vaccination au Centre Marcel-Dulude
Le Centre Marcel-Dulude, à Saint-Bruno, ne sera pas utilisé cet hiver pour la vaccination. (Photo : archives)

Le Centre Marcel-Dulude, à Saint-Bruno-de-Montarville, ne sera pas utilisé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est dans le cadre de l’opération vaccination contre le variant Omicron.

Actuellement, le Centre Marcel-Dulude est fermé au public pour une période indéterminée.

Les spectacles qui devaient avoir lieu en janvier à cet endroit ont été repoussés à des dates ultérieures.

« Préparer un site de vaccination est une opération majeure, qui nécessite plusieurs semaines de préparation. » – Marianne Paquette

Cependant, malgré la disponibilité du bâtiment, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est ne compte pas occuper les lieux pour accueillir les citoyens qui désirent recevoir leur troisième dose du vaccin. « Le Centre Marcel-Dulude n’a pas été approché par le CISSS », confirme la responsable du Centre Marcel-Dulude, Martine Deschamps.

La conseillère aux relations médias à la Direction adjointe des communications organisationnelles et des relations médias du CISSS de la Montérégie-Est, Marianne Paquette, souligne pour sa part que puisque « notre bail était terminé au Centre Marcel-Dulude et que le promoteur souhaitait le reprendre, nous devions trouver un autre endroit pour nos activités de vaccination et de dépistage ».

C’est le 10 septembre dernier que le CISSS de la Montérégie-Est a quitté les lieux. Les vaccinateurs accueillaient les premiers volontaires pour relever leurs manches le 18 mars 2021. « Le CISSS de la Montérégie-Est est fier d’avoir atteint un taux de couverture vaccinale de personnes adéquatement vaccinées de 81,2 % pour tout son territoire. » C’est la raison qu’avait évoquée le CISSS en septembre dernier pour redonner au Centre Marcel-Dulude sa raison d’être, une salle de spectacles.

« La Ville a fait sa part et nous sommes très heureux de notre collaboration, commente Martine Deschamps, qui revient sur le séjour des spécialistes sur le territoire de Saint-Bruno-de-Montarville. C’est une méga-installation. Notre cuisine ne ressemblait plus à une cuisine; elle était devenue un laboratoire. Ils ont pris six semaines pour s’installer, trois autres pour tout démonter. Maintenant, je crois qu’ils ont adopté une stratégie différente et qu’ils souhaitent centraliser toutes leurs ressources. »

Questionnée par Les Versants, Marianne Paquette corrobore les propos de la responsable du Centre Marcel-Dulude : « Préparer un site de vaccination est une opération majeure, qui nécessite plusieurs semaines de préparation. Comme nous sommes incertains quant à la reprise des activités au Centre Marcel-Dulude, il ne nous semble pas opportun de développer un nouveau site pour une durée indéterminée. »

Le Centre Marcel-Dulude ne sera pas considéré non plus en tant que centre de dépistage de la COVID-19. « Compte tenu des nouvelles directives annoncées [mercredi dernier] concernant la priorisation pour le dépistage PCR et les tests rapides, il n’est pas dans nos plans d’ouvrir un nouveau site pour le dépistage », affirme Marianne Paquette.

Vaccination à Beloeil

Un nouveau site de vaccination ouvrira ses portes ce vendredi 14 janvier, à Beloeil. Le local est situé à l’intérieur du mail Montenach (600, boul. Sir-Wilfrid-Laurier), dans l’ancien local du Dollarama, près du Bureaupro Citation (entrée 4). L’endroit sera prêt à accueillir la population pour sa dose de rappel d’ici quelques jours. Entre-temps, le CISSS encourage les gens à se rendre sur le site de Clic Santé pour prendre rendez-vous dès maintenant.

« Le nouveau variant Omicron, extrêmement présent au Québec et ailleurs dans le monde, est très transmissible. Recevoir sa troisième dose de vaccin demeure la meilleure façon de se protéger contre les effets graves possibles du variant et d’épargner ses proches », rappelle la directrice de la vaccination COVID-19 au CISSS de la Montérégie-Est, Nathalie Chénier.

En Montérégie-Est, les sites de vaccination se trouvent à Longueuil, à Saint-Hyacinthe, à Sorel-Tracy ainsi qu’à Acton Vale. À compter du 14 janvier, le CISSS ouvrira un cinquième quartier général de la vaccination sur le territoire, avec celui de Beloeil.

Prêter main-forte

L’institution de santé et de services sociaux est à la recherche de personnel souhaitant contribuer aux efforts de vaccination pour différents postes. Les personnes intéressées sont invitées à postuler sur la plateforme Je Contribue. « Nous sommes toujours à la recherche de personnel. Ceci dit, nous continuons à faire de nouvelles embauches tous les jours et le recrutement se déroule bien. En ce qui a trait au manque d’employés, nous ne compilons pas ces données de façon précise, puisqu’elles sont amenées à changer quotidiennement et rapidement selon les récentes embauches effectuées », répond au journal Marianne Paquette.

La semaine dernière, la porte-parole du CISSS de la Montérégie-Est confiait qu’en date du 5 janvier, « 876 employés sont absents en raison d’un test positif à la COVID-19. Ces données sont amenées à changer rapidement et quotidiennement selon les départs et les retours de nos employés ».

QUESTION AUX LECTEURS :

Que faites-vous pour réduire les risques d’attraper le coronavirus?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires