Pas de mesure d’atténuation des restrictions

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Pas de mesure d’atténuation des restrictions
Point presse aujourd'hui sur la COVID-19 avec le premier ministre du Québec François Legault. (Photo : archives)

Aujourd’hui, 111 056 personnes ont été infectées par la COVID-19 au Québec. Une augmentation de 1 138 personnes par rapport à hier. Ce sont 28 nouveaux décès qui ont été rapportés dans les dernières 24 h. Le bilan évolue à 6 378 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 250 357 personnes qui sont atteintes du coronavirus. Les décès sont au nombre de 10 377 depuis le début de la pandémie.

La situation continue d’être stable, mais elle est critique dans deux régions : le Saguenay-Lac-Saint-Jean et Lanaudière-Nord.
« On demande des assouplissements à nos restrictions. Mais la bataille n’est pas gagnée. La santé publique est consultée, mais c’est le gouvernement qui prend la décision finale. C’est une responsabilité que je dois assumer. Il y a un équilibre difficile à trouver entre sauver des vies et la qualité de vie de l’ensemble des Québécois », a indiqué le premier ministre du Québec François Legault qui a annoncé que les mesures de restriction seront inchangées pour le moment.

« Le grand défi qu’on a, c’est d’éviter les rassemblements. C’est pour cela qu’en ce moment on laisse fermer les gym, les restaurants, les salles de spectacle car ce sont des opportunités de rassemblement et d’infection. »

En Montérégie
Dre Julie Loslier, directrice de santé publique de la Montérégie, a fait aussi en début d’après-midi le point sur la situation dans la région.

Elle a indiqué qu’un plateau relativement stable avait été atteint. Dans les villes de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) en Montérégie, la situation est à la baisse. Elles auraient un niveau de cas qui permettrait de placer cette partie de la Montérégie en zone orange. « Dans la zone hors de la CMM en Montérégie les infections ont augmenté rapidement pour atteindre un plateau bien dans le rouge. C’est pour cela qu’en Montérégie il n’est pas prévu de changer de zone et nous restons dans le rouge. »

Il y aurait en ce moment 200 éclosions dont 40 % dans les milieux de travail, 40 % dans le milieu scolaire et 15 % dans les maisons pour aînés.
Dre Loslier a indiqué voir les mesures du palier rouge être efficaces. Elle a noté également une baisse d’achalandage pour le dépistage, permettant à la population beaucoup moins d’attente et des résultats beaucoup plus rapides.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires