Pas de masque à deux mètres de distance à l’extérieur

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Pas de masque à deux mètres de distance à l’extérieur
Le port du masque à l'extérieur est obligatoire s'il n'est pas possible de respecter une distance de deux mètres avec une personne qui n'est pas de notre bulle familiale. (Photo : archives)

Aujourd’hui, 332 544 personnes ont été infectées par la COVID-19 au Québec depuis le début de la pandémie, c’est une augmentation de 1 1513 personnes dans les dernières 24 h. Ce sont 15 nouveaux décès qui ont été rapportés lors de cette même journée. Le bilan évolue à 10 778 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 1 093 408 de personnes qui ont contracté le coronavirus. Les décès sont au nombre de 23 489 depuis le début de la pandémie.

Le premier ministre du Québec a voulu faire un point de presse aujourd’hui, après avoir fait marche arrière sur ses réseaux sociaux concernant les consignes du port du masque à l’extérieur.

« C’était pour une question de rapidité que j’ai fait cette annonce sur les réseaux sociaux. Je n’avais pas de point de presse de prévu hier et je suis avec vous ce matin », a indiqué aux journalistes M. Legault.

Il a rappelé que le masque est obligatoire à l’extérieur « quand on ne peux pas respecter la distance de deux mètres. Quand on est capable de respecter le deux mètres, on n’est pas obligé de porter un masque. Dans tous les cas, si vous n’êtes pas certains, portez le. Le variant est virulent. »

Pour expliquer cette confusion, il a précisé que le choix du gouvernement tout au long de cette pandémie était d’agir rapidement. « C’est plus facile de prendre des grosses mesures à travers la province comme en Ontario. Le choix qu’on a fait est différent », a-t-il indiqué.

Rappelons que mardi, le premier ministre avait dit que les seules exceptions de ne pas porter un masque à l’extérieur étaient si nous étions assis à une distance de deux mètres. La nuance apportée hier et aujourd’hui, c’est qu’il est possible de ne pas porter le masque lorsqu’une distance de deux mètres est respectée comme au golf, au tennis …

La vaccination se poursuit
L’objectif du premier ministre est toujours de revenir à « une certaine normalité » le 24 juin. Il choisit cette date pour trois raisons « la vaccination, la fin de l’école et la chaleur avec l’été. »
Jusqu’à présent, M. Legault indique manquer de dose d’ici la fin mai. « On y va dans un ordre logique et on étire au maximum pour la deuxième dose.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires