Pas d’élections municipales par acclamation cette fois à Sainte-Julie

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Pas d’élections municipales par acclamation cette fois à Sainte-Julie
Christian Komze, chef du Parti de Sainte-Julie - ensemble vers l’avenir. (Photo : courtoisie)

Christian Komze, chef du Parti de Sainte-Julie, compte bien donner une opposition au parti en place lors des prochaines élections municipales.

Âgé de 43 ans, Christian Komze se lance dans la course à l’élection municipale à Sainte-Julie pour la première fois, mais il y pense depuis longtemps. « Cela faisait cinq ans que ça mijotait. À la dernière élection, nous n’étions pas prêts. Aujourd’hui, nous avons un projet à proposer aux citoyens de Sainte-Julie », explique le candidat au journal.

Résidant de Sainte-Julie depuis 11 ans, il n’a jamais vu d’un bon œil les élections par acclamation qui se succédaient dans sa Ville. « Il n’y a jamais eu de grande bataille politique à Sainte-Julie et pourtant, c’est utile en démocratie. Parmi les libertés qu’ont les citoyens, il y a la liberté de choisir son représentant. Comme le dit un proverbe africain, ‘’L’enfant d’une seule marmite trouvera toujours que sa maman fait la meilleure cuisine’’. Il y avait, depuis plusieurs élections, le monopole d’un parti à Sainte-Julie. Notre équipe est galvanisée à l’idée qu’il y ait une campagne municipale à Sainte-Julie. »

Une grande dame

Lorsqu’on aborde le sujet du départ de la mairesse actuelle, qui ne se représentera pas en novembre, M. Komze n’a que de beaux mots à son égard. « C’est une grande dame, il faut le reconnaître. Elle a apporté beaucoup à la Ville de Sainte-Julie », mais il souhaite apporter cependant autre chose aux citoyens. « Nous souhaitons être à l’écoute des citoyens et des commerçants locaux qui ne se sentaient pas très soutenus. »

Une liste complète

Le Parti de Sainte-Julie devrait présenter durant l’été sa liste de candidats. « On aura une liste complète, mais on se garde du temps pour accueillir tous les candidats. »

Quoi qu’il arrive, M. Komze met en place un nouveau parti pour rester. En cas de victoire, il s’engage à ne pas faire plus de deux mandats. « Plus, ce n’est pas acceptable en démocratie. » En cas de défaite, il ne baissera pas les bras et continuera de mettre de l’avant les propositions de son parti, qu’il est possible de lire sur le site www.partidesaintejulie.org

On peut lire sur son site un appel à candidature. « Notre processus de recrutement des candidats n’est pas achevé. Le bien-être des autres vous intéresse, vous avez de belles idées pour le rayonnement de Sainte-Julie? Christ Saviez-vous que Guy Lafleur a remporté sa première Coupe Stanley à seulement 21 ans? Votre détermination et votre dynamisme sont vos plus grands atouts », peut-on y lire.

Deux candidats sont désormais connus à Sainte-Julie pour succéder à Suzanne Roy. Mario Lemay, du parti de la Voix des citoyens, et Christian Komze, du Parti de Sainte-Julie – ensemble vers l’avenir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Dimitri Tiako
Dimitri Tiako
1 année

Bravo Christian, en avant le parti de Sainte-Julie. L’alternance est la clé de la démocratie…