Parlons country, avec Claudette Plante

Par claudetteplante
Parlons country, avec Claudette Plante
La chanteuse country et chroniqueuse au Journal de Saint-Bruno, Claudette Plante. (Photo : archives)

Le monde est confiné à cause d’un virus, mais la musique restera toujours l’échappatoire et le remède idéal à consommer sans restriction, ce qui permet de continuer à rêver et de faire des projets qui en surprendront plusieurs en bout de ligne.

Bien que je me permette rarement de commenter une émission de télévision, je dois avouer que celle du 13 janvier, Sans rancune, à TVA, est de loin la plus blessante pour les amateurs de musique country. Quelle arrogance et quel mépris pour les artistes et leurs fans de voir dans un montage un artiste comme Luc Tremblay ridiculisé plus souvent qu’à son tour par un doublage vocal complètement hors contexte sur des vêtements typiquement country! Sans compter tous les sous-entendus mesquins qui, encore et encore, placent la musique country dans la section QUÉTAINE.

J’aurais aimé que cette émission rende justice aux talents québécois, car oui, il y en a et beaucoup, je dirais! Mais de voir comment ils se sont moqués des gens qui étaient là devant eux et de voir que même en 2021, il n’y a pas plus d’ouverture d’esprit envers cette musique qui, en passant, est la plus vendue… Je comprends maintenant la timidité des chaînes de télévision à l’idée de produire des shows country, rien qu’à voir comment cette musique est perçue et snobée par des gens qui se pensent au-dessus de tout. Heureusement que la finale, assurée par Guylaine Tanguay, a eu pour effet de rendre hommage à tous ces gens qui vivent de la musique country et qui l’aiment. Mais bon sang!, ces gens devraient en écouter plus souvent pour comprendre le sens de cette musique qui, pour moi, s’apparente au blues, qui fut aussi longtemps dénigré.

Le chanteur Daniel Dan nous présentera, d’ici le mois de mars, son tout nouvel album. Eh oui, le chanteur, homme d’affaires et invité d’honneur à Reflet de femmes l’an passé est plus actif que jamais. Quand on dit se réinventer, je vous garantis que Dan a su le faire. Chanteur, organisateur de spectacles et aussi animateur radio sur CJMS2.0 tous les mercredis soirs de 19 h à 21 h, il attire chaque semaine de plus en plus d’auditeurs qui tombent sous le charme de sa belle voix. D’ailleurs, on peut entendre un premier single de son nouveau CD sur toutes les plateformes numériques ainsi que sur Stingray franco country. Sa chanson, « Laissez-moi vivre ma vie », dont les paroles et la musique sont de son cru, est sortie en janvier pour le mois de l’Alzheimer.

Pour entendre cette chanson, vous pouvez aller sur la page Facebook de Dan ou sur les différentes plateformes musicales, ainsi qu’à son émission À fond d’train, diffusée sur CJMS2.0 chaque mercredi de 19 à 21 h.

C’est avec grand plaisir que je vous présente la famille de Paul Daraîche. Quand on parle de country, on ne peut passer sous silence la famille Daraîche, soit Julie et Dani, mais Paul a aussi un fils et deux filles. Katia, chanteuse dotée d’une oreille absolue ainsi qu’animatrice sur Québec Country, et Émilie, qui vient de sortir un album sous la prestigieuse étiquette de Mario Pelchat, sont parmi les meilleures au Québec. Je vous invite à découvrir ce que nous réserve l’année 2021 avec cette talentueuse famille toujours disponible et proche de ses fans.

Je vous parle aussi de mon ami Rolando, qui sera à la barre de l’émission On veut des légendes, sur les ondes de CJMS2.0 les dimanches de 13 h à 14 h. Cette émission se veut une encyclopédie de souvenirs et d’anecdotes, les plus belles et les plus vraies, alors c’est un rendez-vous à ne pas manquer.
Je termine en vous souhaitant une bonne et heureuse année. Que la musique soit votre exutoire afin de garder la forme et la bonne humeur, mais surtout, n’oubliez pas que la vie est SIMPLEMENT COUNTRY!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires