Ouverture du parc national du Mont-Saint-Bruno le 20 mai

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Ouverture du parc national du Mont-Saint-Bruno le 20 mai
L'ouverture du parc national du Mont-Saint-Bruno est programmée le 20 mai

L’ouverture du parc national du Mont-Saint-Bruno pourrait bientôt être annoncée pour le 20 mai.

« C’est possible qu’on soit capable d’annoncer au moins que les parcs en région vont être ouverts bientôt », a affirmé le premier ministre François Legault, en conférence de presse, mardi dernier.

« La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) est heureuse de pouvoir procéder à une réouverture partielle et progressive de ses territoires et de ses activités à partir du 20 mai 2020. Un retour à la nature très attendu qui devra se faire dans le respect des consignes de santé publique afin que tous puissent goûter aux joies du plein air dans un environnement sécuritaire », a confirmé la Sépaq.

Les autorités de santé publique ont donné leur feu vert à une reprise partielle des activités dans les parcs nationaux et les réserves fauniques. La Sépaq prend les moyens pour rendre accessibles les établissements dans une approche de plein air de proximité. Bien que réduite, l’offre initiale d’activités permettra aux amoureux de nature de retrouver ces territoires exceptionnels.

Lors de sa conférence de presse, M. Legault a précisé que la réouverture serait « graduelle. On ne veut pas trop donner un signal de tout est revenu à la normale. »

Ouverture progressive
La première phase de réouverture des parcs nationaux consiste à offrir aux visiteurs un accès aux sentiers. Trois éléments majeurs sont à retenir pour cette étape :

– L’achat du droit d’accès devra obligatoirement se faire en ligne pour favoriser la distanciation. L’argent comptant ne sera pas accepté. Pour se procurer un droit d’accès : visite ou pêche.

– Seules les activités de randonnée, de vélo et de pêche à la journée seront autorisées dans un premier temps. Un élargissement de l’offre (camping, chalets, location d’équipement, activités découvertes, etc) devra attendre un signal positif de la santé publique.

– Aucun bâtiment de services ne sera accessible, incluant les salles de toilette.
À Saint-Bruno, seulement les activités de randonnée et de vélo seront ouvertes.

Les territoires et les sentiers seront rendus accessibles sur la base des calendriers d’ouverture habituels et des conditions dictées par mère nature. Les informations sur l’offre disponible seront mises à jour sur le site Web de la Sépaq.

La sécurité en priorité
Au cours des dernières semaines, la Sépaq a procédé à une révision complète de son offre afin de s’assurer qu’elle puisse être dispensée de façon sécuritaire pour tous. Ce grand chantier a mené à la mise en place de nouveaux protocoles de protection, de normes de distanciation et de mesures sanitaires rigoureuses.

« Chacun devra adapter ses façons de faire à une nouvelle réalité afin que le plein air reprenne ses droits dans un environnement sécuritaire. La Sépaq a préparé quelques règles d’or du visiteur pour diffuser les meilleures pratiques et les comportements responsables à adopter dans le contexte actuel », indique la société gouvernementale.

L’autonomie du visiteur sera encouragée, notamment en insistant sur l’importance de se procurer son droit d’accès en ligne et de planifier sa visite afin de réduire le besoin de contact avec le personnel. Une signalisation accrue et un affichage temporaire ajouteront à l’information disponible sur le terrain.

Une responsabilisation de chacun sera présumée quant au respect des consignes de santé publique toujours en vigueur, dont celles d’éviter les regroupements et d’observer la distanciation de deux mètres.
L’Ontario a déjà autorisé l’ouverture des parcs pour les visites d’un jour. Tous les visiteurs doivent y respecter les mesures de la santé publique.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des