Résultats des élections fédérales 2019

Suivez les résultats des élections fédérales 2019 dans votre circonscription en consultant notre page d'accueil.

Voir les résultats

Océanide, de véroniKaH, la préférée

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Océanide, de véroniKaH, la préférée
L’œuvre Océanide. (Photo : Courtoisie )

Concours en art visuel et exposition des artistes locaux

L’œuvre Océanide, de l’artiste peintre véroniKaH, a obtenu le prix Coup de cœur du public au terme de l’exposition des artistes locaux, au Vieux Presbytère de Saint-Bruno-de-Montarville.

C’est la toile Océanide, de la Montarvilloise véroniKaH, qui a été choisie Coup de cœur du public dans le cadre du volet 2019 de l’exposition des artistes locaux. L’artiste a reçu un chèque-cadeau de 250 $ à utiliser chez De Serres.

En entrevue avec le journal Les Versants, l’heureuse élue commente : « La reconnaissance des gens, l’amour du public, c’est la raison pour laquelle je suis artiste peintre! Je suis choyée de recevoir ce prix; émotivement, c’est aussi intense que ça! Mon objectif, c’est de lui faire ressentir que la vie est belle, avance-t-elle, avant d’ajouter que sa passion, c’est le partage avec les autres. Dans les arts, le choix de 300 personnes est plus important que la décision de 4 ou 5 juges dans un jury; toujours. »

Océanide : plonger pour mieux remonter

La toile gagnante représente une femme qui saute dans l’eau en position de fœtus. Le bleu, une couleur que l’artiste affectionne particulièrement, est prédominant : « L’idée, c’est le sentiment de se laisser tomber, tout en sachant qu’on peut remonter à la surface, qu’il est possible de se faire confiance. »

« La reconnaissance des gens, l’amour du public, c’est la raison pour laquelle je suis artiste peintre! […] Dans les arts, le choix de 300 personnes est plus important que la décision de 4 ou 5 juges dans un jury; toujours. » -véroniKaH

Au total, 300 visiteurs de l’exposition des artistes locaux ont voté pour leur œuvre préférée dans le cadre du concours. Ils devaient choisir parmi la cinquantaine d’œuvres exhibées.

véroniKaH rappelle que c’est difficile pour elle d’exposer ses œuvres dans une galerie, puisqu’elle ne rencontre jamais les visiteurs qui franchissent les portes de l’endroit. « C’est la raison pour laquelle j’organise des portes ouvertes dans ma galerie à la maison. Parfois, j’ai aussi des visites à l’improviste; les gens me demandent “Je te déranges-tu?”. C’est ce qui se rapproche le plus de moi : rencontrer ces amateurs d’art, les voir s’émerveiller devant une toile. Sinon, un artiste est toujours seul, sinon, c’est la misère. » La prochaine porte ouverte se tiendra le dimanche 15 septembre, de 13 h à 17 h, au 2060, rue des Ormes.

Ce n’est pas la première fois que véroniKaH, qui a été rédactrice en chef d’un jour au journal en février dernier, est reconnue du public. Par exemple, en 2017, son œuvre Mosaïque lui a permis de mettre la main sur le prix Coup de cœur du public à l’exposition des artistes locaux du Vieux Presbytère. Il s’agissait alors d’un nouveau concours instauré pour l’événement. « Ça fait du bien », admet celle qui souffre d’anorexie, une maladie qu’elle a dévoilée dans un ouvrage intitulé Ce qui ne tue pas rend plus fort, publié en 2014.

L’appréciation et l’amour de la population font du bien, comme elle le confirme. Mais soulignons que l’artiste peintre aux cheveux colorés s’implique auprès de nombreuses causes et fondations. Doit-on rappeler que le 31 mai, véroniKaH était au Relais pour la Vie, au profit de la Société canadienne du cancer, afin de compléter une œuvre en direct durant la marche autour du lac du Village? Les survivants étaient invités à la signer, avant que la toile ne devienne un prix de tirage en juin 2020. Également en mai, un de ses tableaux s’est retrouvé à l’encan silencieux du souper au homard au profit de la paroisse Saint-Bruno. Ce ne sont que deux exemples récents.

Sur son site Internet (http://www.veronikah.com), sous l’onglet Médias/Dons, on peut lire : « véroniKaH est fière d’offrir ses œuvres dans le cadre de collectes de fonds et d’événements de campagne de financement auprès de divers organismes. » Au téléphone, elle évoque aussi la Maison des jeunes de Saint-Bruno, la fondation du Centre jeunesse de la Montérégie, la Fondation Jean-Lapointe , Le Chaînon… Cette générosité, cette implication, le public semble l’apprécier, par exemple en consacrant ses œuvres comme Coups de cœur. « En effet, les gens me le rendent bien. Je l’ai déjà dit, “l’art m’a sauvé la vie”. Je crois que les gens le ressentent. C’est mon tremplin, et c’est un juste retour du pendule. »

QUESTION AUX LECTEURS : Êtes-vous amateurs d’art?

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Huguette senécal Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Huguette senécal
Guest
Huguette senécal

Félicitations