Nouvelle réglementation sur le stationnement hivernal

Nouvelle réglementation sur le stationnement hivernal

Le stationnement sera interdit lors des opérations de déneigement, d’épandage et autres.

Crédit photo : Archives

Le stationnement de nuit dans la rue pendant l’hiver sera permis dans les municipalités de Sainte-Julie dès cette année et à Saint-Basile-le-Grand l’année prochaine.

Du 1er décembre au 31 mars, entre 2h et 7h , les citoyens pourront garer leur voiture dans la rue, sauf lorsqu’une opération de déneigement, d’épandage, de déglaçage, etc. est prévue.

Saint-Basile-le-Grand n’emboitera le pas que l’année prochaine toutefois. « La volonté du conseil municipal est de s’inscrire dans cette démarche, mais sur le plan des services techniques on n’était pas tout à fait prêt, explique le maire Yves Lessard. On s’est dit que c’était mieux de commencer l’an prochain, quitte à faire en sorte qu’on puisse le mettre en application en cours de route cette année si on prêt. »

Sainte-Julie et Saint-Basile font partie des neuf qui ont convenu d’assouplir leur règlementation sur le stationnement de nuit pendant l’hiver. Les autres villes à faire partie du projet sont Beloeil, Contrecoeur, Carignan, McMasterville, Varennes, Richelieu et Mont-Saint-Hilaire.

Selon Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie, cette mesure répond à une demande croissante de citoyens aux familles grandissantes ou résidant dans les milieux densifiés. La préoccupation était également de faciliter le travail de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent dans l’application de la loi.

Du 1er décembre au 31 mars

Ce sont les dates durant lesquelles le stationnement sera permis la nuit dans les rues.

Diverses villes avaient mis à l’épreuve des projets pilotes par le passé, telles que la Ville de Sainte-Julie et ses vignettes l’année dernière. « Ils ont donné certains résultats, mais force est de constater qu’on n’a pas réussit 100 % à répondre aux besoins des citoyens », souligne Suzanne Roy.

Contraventions garanties

La nouvelle règlementation précisera qu’il est de la responsabilité des citoyens de s’informer si le stationnement de rue sera permis ou interdit dans la nuit à venir via les divers moyens de communication de leur municipalité.

Selon Diane Lavoie, mairesse de Beloeil, il sera important que les citoyens respectent les quelques interdictions : « Il est clairement démontré que la présence de véhicules sur la rue nuit aux opérations de déneigement. Bien que ces mesures visent à accommoder les citoyens, nous souhaitons que la priorité demeure de maintenir un déneigement de qualité et sécuritaire. »

La règlementation s’accompagnera aussi de mesures strictes pour sévir auprès des contrevenants. « Il n’y aura pas de tolérance, parce que le lendemain des opérations il faut que les gens soient capables d’aller travailler et que nos services d’urgences passent dans les rues. Donc si vous êtes dans la rue au moment où c’est interdit, vous aller avoir une contravention, c’est garanti », assure Suzanne Roy.

Les contraventions débuteront à 50 $ pour une première offense, et peuvent aller jusqu’à 200 $, plus les frais.

La mairesse de Sainte-Julie a annoncé que des effectifs supplémentaires vont être attitrés au stationnement.

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des