Nouvelle entreprise à Saint-Bruno

Nouvelle entreprise à Saint-Bruno

Jean-Sébastien Bouchard, Vice-président Ventes, Jacques DeLarochellière, Président et David Brillon, Vice-président recherche et développement.

Crédit photo : Courtoisie

Saint-Bruno-de-Montarville

L’entreprise chamblyenne ISAAC Instruments a choisi l’Écoparc de Saint-Bruno-de-Montarville pour installer son nouveau siège social.

ISAAC Instruments conçoit des systèmes télématiques pour des camions de marchandises. Le président de l’entreprise, Jacques DeLarochelière, qui est aussi un résidant de Saint-Bruno-de-Montarville, est plus en mesure d’expliquer ce produit : « On conçoit des logiciels sur des tablettes avec lesquelles les chauffeurs vont travailler. Il faut savoir qu’un chauffeur, ça fait plus que conduire, il y a toutes sortes d’inspections, de certifications, d’interactions et de transactions à faire; donc, tous les aspects réglementaires, transactionnels et légaux qu’il doit traiter, ça se fait sur la tablette d’ISAAC Instruments. »

L’entreprise compte de gros clients. « On équipe toutes les ambulances d’Urgence Santé, tous les véhicules de Gaz Métro (Énergir), soit environ 600 et plusieurs autres compagnies de grande taille », ajoute-t-il. Depuis 2013, ISAAC Instruments se concentre exclusivement sur les camions de marchandises, un marché qui lui permet de se démarquer avec un retour sur investissement majeur. « Si on regarde le marché mondial, ISAAC a vraiment une avance sur les technologies », se targue Jacques DeLarochelière.

Ledit produit se trouve dans 31 % des camions qui opèrent au Québec. Selon le président, 15 des 25 plus grandes flottes de camions au Québec et 15 des cent plus grandes flottes au Canada travaillent avec ce système.

« La localisation est extrêmement pertinente à Saint-Bruno. »

– Jacques DeLarochelière

En pleine expansion

ISAAC Instruments grossit de manière rapide grâce aux gains de clients. « On gagne beaucoup de clients et jusqu’ici, on n’en a jamais perdu. Ils s’attendent à ce qu’on innove toujours, donc ça veut dire que notre équipe de soutien technique doit grandir proportionnellement au nombre de véhicules qu’on ajoute, c’est ce qui fait qu’on peut projeter l’embauche de beaucoup et en avance. »

L’entreprise a déjà eu trois sites à Chambly; avec la prochaine croissance, elle en cherchait un quatrième, et elle a trouvé à Saint-Bruno.

Une localisation de choix

Le président révèle qu’il a arrêté son choix sur Saint-Bruno grâce à son emplacement stratégique : « La localisation est extrêmement pertinente à Saint-Bruno, à cause des autoroutes 30, 10 et 20 et du bassin de candidats pour venir travailler chez nous; c’est intéressant. On s’approche d’un beau potentiel de recrutement parce qu’à Saint-Bruno, on parle que 50 % des plus de 23 ans ont au moins un baccalauréat. »

Bataille entre Saint-Bruno et Longueuil

L’entreprise a tenté de rester à Chambly, elle aurait eu un bon soutien de la part de la municipalité pour chercher un endroit, sans succès.

Le président avoue qu’à la fin, c’était un duel entre Saint-Bruno et Longueuil, près de l’aéroport : « Ce qui a tranché, c’est le fait qu’à l’écoparc, le concept est intéressant, il y a des normes sévères en environnement et il y a une belle qualité de vie qu’on recherche pour nos collègues. »

Le nouvel édifice d’ISAAC Instruments fera 50 000 pieds carrés et la valeur de l’investissement est estimée à 7 500 000 $. L’arrivée de l’entreprise créera 120 nouveaux emplois.

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des