Nick Latent sort un premier microalbum

Nick Latent sort un premier microalbum
Papillons secrets, le premier simple de Nick Latent, originaire de Saint-Bruno-de-Montarville, passe déjà à la radio sur diverses chaînes. (Photo : courtoisie)

L’artiste originaire de Saint-Bruno-de-Montarville, Nick Latent, s’apprête à sortir son premier microalbum, qui contiendra cinq chansons, le 19 février prochain. Portrait d’un artiste qui prouve qu’il n’est jamais trop tard pour faire ce qui nous passionne.

Un texte de Gabriel Provost

Il fait de la musique depuis qu’il a douze ans, mais n’en avait toujours pas enregistré en studio. « J’avais une peur, une insécurité, un manque de confiance par rapport à mes chansons », dit celui qui a finalement choisi de se lancer à 39 ans dans un projet d’album. Les circonstances de la vie ont fait que Nick Latent a tenté plusieurs projets, mais pas celui qui le passionnait le plus.

« Dans les 10-15 dernières années, j’ai eu plusieurs projets d’entrepreneuriat qui n’étaient pas liés à la musique. Je suis même retourné à l’école un an, mais tous ces projets sont tombés à l’eau », dit l’auteur-compositeur.

S’il était incertain vis-à-vis la qualité de son propre travail, la réponse qu’il a reçue de la part de ceux qui l’ont aidé à réaliser ses premières chansons l’a convaincu qu’il devait aller de l’avant. « J’ai commencé par en parler à un ami qui joue de la batterie et il a bien aimé les chansons que j’avais commencé à travailler seul avec un micro. De fil en aiguille, je suis tombé sur le studio Madame Wood, où le producteur du studio a trouvé que mes chansons avaient vraiment du potentiel. Lui m’a dit qu’il pouvait coproduire l’album avec moi. »

5
C’est le nombre de chansons qui se trouveront sur le microalbum de Nick Latent, qui sort le 19 février prochain.

Lorsque le producteur du studio a reçu les quelques chansons qui étaient montées, il les a envoyées à la maison de disques Passeport. Selon Nick Latent, la maison de disques « a rappelé et m’a dit qu’elle voulait distribuer mes chansons ».

Depuis, Passeport a respecté ce qu’elle avait annoncé à l’artiste. Le premier single de Nick Latent, Papillons secrets, est sur toutes les plateformes d’écoute virtuelle depuis le 15 janvier dernier. La chanson connaît également un certain succès : elle est déjà passée sur ICI Musique ainsi qu’à la radio Weekend 99,5. La création de ce premier microalbum a ainsi prouvé à l’artiste que de tous les projets qu’il a entrepris, c’est finalement ce qui le passionne qui a fonctionné le mieux après tout.

« C’est au-delà de mes attentes. Je vais continuer de faire des efforts pour que ça se rende plus loin. Je suis sur un nuage et je n’en reviens pas que ça passe à la radio! Je vais faire un lancement virtuel à la fin février et si les spectacles peuvent être autorisés à nouveau, j’aimerais également pouvoir en faire », dit Nick Latent, qui semble faire une entrée réussie dans l’industrie musicale québécoise.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires