Natasha Hynes dans Montarville pour le Parti populaire du Canada

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Natasha Hynes dans Montarville pour le Parti populaire du Canada
Natasha Hynes est candidate dans Montarville pour le PPC. (Photo : courtoisie)

Nathasha Hynes est candidate dans la circonscription de Montarville en vue des prochaines élections fédérales du 20 septembre. Elle se range du côté du Parti populaire du Canada (PPC) de Maxime Bernier.

Nathasha Hynes succède ainsi à Julie Lavallée, qui représentait le Parti populaire du Canada (PPC) dans Montarville en 2019. Mme Lavallée avait obtenu 501 votes, soit 0,8 % des bulletins valides.

Entrepreneuse québécoise, Natasha Hynes se présente en tant que coach de vie professionnelle depuis 2016. Elle se concentre sur la reconnaissance et la survie aux abus, ainsi que sur la reconstruction de l’estime de soi. Elle a fondé Life Makeover Academy, une école en ligne pour le développement personnel et spirituel. Elle anime aussi Self Love & Spiritual Growth, son balado créé au début de 2019.

« Il est vrai que je ne réside pas dans Montarville. » – Natasha Hynes

Quand on lui demande de se présenter, Natasha Hynes répond au journal Les Versants qu’elle n’est « qu’une femme désirant un monde meilleur. Je suis une entrepreneure âgée de 39 ans ». Elle ajoute : « Au cours de ma vie, j’ai dû franchir plusieurs épreuves que j’ai su traverser et qui m’ont permis de grandir. Mon entreprise m’a permis de transformer ma douleur tout en aidant les autres à guérir. J’ai trois chats. Je suis une personne solitaire et pensive. Mon ambition est d’avoir une vie paisible. »

Natasha Hynes admet qu’elle est anglophone et qu’elle ne peut le cacher en raison de son accent. « Il y a des gens qui n’apprécient pas ça. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que la moitié de ma famille est francophone. J’ai eu une éducation anglophone, ce qui explique mon accent. Je fais des fautes de grammaire, mais j’essaie de faire mieux chaque jour », confie-t-elle.

Comme Julie Lavallée en 2019, qui demeurait à Anjou, Natasha Hynes n’habite pas la région. « Il est vrai que je ne réside pas dans Montarville, évoque-t-elle. Mon choix de présenter ma candidature dans ce comté s’explique par le fait qu’il y avait déjà quelqu’un représentant le PPC à Châteauguay [Jeff Benoît], et il s’en sort très bien. Par contre, il n’y avait personne pour véhiculer les messages si chers pour notre parti, soit l’importance de respecter la Charte des droits et libertés. Toutes les rencontres auprès des citoyens de [Montarville] m’ont permis de constater que beaucoup de gens ici sont très heureux de recevoir quelqu’un qui est disposé et capable de les aider à lutter pour leurs droits. »

Selon Mme Hynes, la circonscription de Montarville est « belle et pleine de gens merveilleux et de belles familles. Ils méritent d’être protégés et qu’on lutte pour eux ».

Elle n’a jamais prévu se lancer en politique. Cependant, c’est sa passion pour la protection des droits et libertés des personnes qui l’a dirigée vers le PPC de Maxime Bernier.

Puis d’ajouter : « Je ne veux pas faire de la petite politique. J’aime être directe! J’aime résoudre des problèmes. La raison pour laquelle j’ai choisi de me présenter n’a rien à voir avec le désir de faire de la politique. Cela a tout à voir avec le désir passionné de sauver nos droits et libertés bafoués par des politiciens qui ont oublié leurs importances et qui, par le fait même, menacent notre démocratie. C’est le contexte actuel et les mauvais choix du gouvernement actuel qui m’ont forcée à me lancer dans cette campagne électorale. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires