Mythes ou réalités?

Mythes ou réalités?

Le bronzage en salon stimule la production de vitamine D par la peau.

Selon l’Association canadienne de dermatologie, cette affirmation est fausse. Les rayons ultraviolets produits par les lampes solaires des lits de bronzage sont essentiellement des UVA, alors que ceux responsables de la vitamine D sont les UVB.

Il est possible de bronzer même si nous ne sommes pas exposés au soleil, puisque les UV sont transportés par le vent.

Faux. Selon le Dr Jimmy Alain, dermatologue chirurgical, les UV ne se retrouvent pas dans le vent. Ils sont reflétés par le gazon, l’eau, le sable, et autres matières ou objets, ce qui permet de bronzer même installé sous un parasol.

Faire quelques séances de bronzage en cabine avant d’aller en voyage dans le sud empêche les coups de soleil.

Faux. Le bronzage est le mécanisme de défense de la peau sous l’action des UV. Les UVA concentrées dans les lampes de bronzage bombardent la peau de trois à six fois plus que la lumière solaire; ce qui la sensibilise encore plus et diminue son moyen de protection contre les rayons du soleil.

Un teint bronzé est signe de bonne santé.

Selon le Dr Alain, cette idée suit une mode. À l’époque de la royauté, celle-ci se saupoudrait le visage de poudre blanche; ceux qui étaient bronzés étaient les ouvriers qui travaillaient dehors. Avec les études d’aujourd’hui, il est possible d’affirmer que plus une personne est bronzée, plus elle est à risque de développer le cancer de la peau. (OW)

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires