Montarville : Stéphane Bergeron poursuit son mandat

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Montarville : Stéphane Bergeron poursuit son mandat
Le candidat du Bloc québécois dans Montarville, Stéphane Bergeron, reprend son poste de député. (Photo : Frank Jr Rodi)

Le député sortant dans la circonscription de Montarville, Stéphane Bergeron, remporte ses élections. Sa victoire a été confirmée autour de minuit, alors que le bloquiste avait une avance de plus de 2700 voix sur sa plus proche rivale, la candidate libérale Marie-Ève Pelchat.

Au terme du dépouillement, Stéphane Bergeron a été cherché quelque 25 214 bulletins de vote, pour 45,4 % des suffrages. Marie-Ève Pelchat pointe au deuxième rang avec 19 225 votes et 34,6 %. C’est une différence de près de 6000 voix en faveur du député sortant. Sur les 216 boîtes de scrutin, 215 avaient été ouvertes (99,54 %).

D’abord une chaude lutte

À partir de 22 h 45, les premiers bulletins de vote ont été dévoilés dans Montarville. Une lutte de tous les instants s’est jouée entre le bloquiste Stéphane Bergeron et la nouvelle candidate libérale Marie-Ève Pelchat tout au long de la soirée de ce 20 septembre. Pendant une partie du dévoilement du scrutin, les deux représentants politiques se sont échangé le premier rang, parfois avec un, trois ou six voix d’avance.

Mais au cours de la soirée, Stéphane Bergeron aura pris les devants sur Mme Pelchat. Il n’a plus regardé en arrière par la suite. « L’écart se creuse », a confié M. Bergeron au journal Les Versants alors que sa victoire n’était pas encore confirmée. Puis, quelques minutes plus tard, la réélection du bloquiste a été confirmée. En entrevue, Stéphane Bergeron se dit heureux et fier.

Finalement, la venue des grosses pointures du Parti libéral du Canada, les Mélanie Joly, Pablo Rodriguez et Marie-Claude Bibeau n’aura pas influencé les électeurs dans Montarville. Ni même le passage éclair du premier ministre du Canada, Justin Trudeau, n’a eu d’effet en faveur de la candidate libérale, Marie-Ève Pelchat.

En compagnie d’une trentaine de ses militants, Stéphane Bergeron a passé la soirée électorale dans un restaurant de Sainte-Julie, à quelques pas de son bureau de circonscription. Après avoir participé à plusieurs entrevues avec différents médias, il a regardé les résultats dévoilés en direct et célébré sa victoire avec les siens.

Tout au long de la soirée, l’ambiance était conviviale. La mairesse sortante de Sainte-Julie, Suzanne Roy, est arrivée sur les lieux en fin de soirée. En compagnie de quelques-uns de ses conseillers.

M. Bergeron gagne donc son pari et remporte ses élections dans la circonscription de Montarville.

En entrevue à la suite des résultats, il commente sa réélection : « La population nous avait donné un mandat en 2019. Ce soir, les électeurs nous disent que nous avions bien commencé et d’aller jusqu’au bout. »

Reprendre les dossiers

Maintenant qu’il est réélu, Stéphane Bergeron affirme qu’il est temps de reprendre les dossiers qui avaient été mis sur la glace « à cause de cette élection fédérale inutile ». Par exemple celui du champ de tir de la Défense nationale du Canada.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires