Daniel Michelin parle d'environnement

Daniel Michelin parle d'environnement

« LE PARTI QUÉBÉCOIS ADOPTERA LE 1ER BUDGET VERT DE L’HISTOIRE DU QUÉBEC
De plus en plus de citoyens du Québec s’intéressent aux enjeux de l’environnement et de la biodiversité… et c’est tant mieux.
Les citoyens du comté de Montarville sont parmi les plus impliqués dans la défense de leur milieu de vie. Que ce soit à Saint-Bruno-de-Montarville ou à Boucherville, les comités de citoyens sont actifs dans la lutte pour protéger leur environnement.
Le Parti québécois est de tous ces combats et en tête des partis à cet égard.
Depuis quatre ans, le gouvernement actuel et la députée de Montarville ne sont pas parvenus à régler les dossiers du ’’boisé des Hirondelles’’ à Saint-Bruno-de-Montarville et du passage de la voie ferrée dans le Vieux-Boucherville… Quatre années!
Le candidat du PQ dans Montarville, Daniel Michelin, a rencontré les maires des deux villes, au cours des derniers jours, pour les assurer de sa totale collaboration dans ces dossiers prioritaires pour leurs citoyens. Il s’engage à tout faire pour régler ces dossiers qui traînent depuis TROP LONGTEMPS!
M. Michelin appuie aussi fortement le regroupement de citoyens qui souhaite la protection intégrale du terrain de la Défense nationale et son rattachement au parc de la SÉPAQ à Saint-Bruno-de-Montarville.
Par ailleurs, le Parti québécois place la lutte contre les changements climatiques et le développement durable en tête des priorités de l’État.
Le Parti québécois créera un ministère du Climat, de l’Environnement et de l’Énergie pour agir de façon cohérente dans la transition énergétique en plus d’adopter le 1budget vert de l’histoire du Québec.
Il va libérer le Québec des hydrocarbures en interdisant la fracturation hydraulique et tout autre procédé chimique similaire, et en insistant sur la réduction de l’empreinte écologique et l’acceptabilité sociale.
Le Parti québécois est intervenu à plusieurs reprises et a fait plusieurs propositions concernant l’eau, notamment, pour assurer la protection des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent, mais aussi, quant à la présence de pesticides dans nos rivières, aux déversements d’eaux usées et à la gouvernance de l’eau.
M. Michelin est fier de représenter un parti qui a contribué au lancement du Programme d’assainissement des eaux, en 1978, et à la Politique nationale de l’eau, en 2002.
Le Parti québécois déploiera un grand chantier en électrification des transports pour réduire notre dépendance aux énergies fossiles en transport individuel, collectif et de marchandises, et pour créer une véritable stratégie de développement industriel et commercial qui fera du Québec un acteur sérieux dans le domaine. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires