Deux médailles pour Myriam Côté Morin

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Deux médailles pour Myriam Côté Morin
La patineuse Myriam Côté Morin. (Photo : courtoisie)

Jeux mondiaux d’hiver des maîtres

La Grandbasiloise Myriam Côté Morin, qui faisait partie d’une délégation de sept patineuses de la Rive-Sud (Montréal), est revenue à la maison avec deux médailles. L’athlète participait le mois dernier aux Jeux mondiaux d’hiver des maîtres (Winter World Master Games), tenus à Innsbruck, en Autriche.

Les sept patineuses de la Rive-Sud (Montréal) qui ont participé aux Jeux mondiaux d’hiver des maîtres ont réussi leur défi. C’est le cas surtout de Myriam Côté Morin et Évelyne Desmarais, du Club de patinage artistique (CPA) Saint-Basile-le-Grand, qui rapportent trois médailles de leur aventure autrichienne.

« Une belle joie, une surprise, mais surtout une très grande fierté! » -Myriam Côté Morin

Deux médailles pour Myriam Côté Morin

La femme de Saint-Basile, qui nous avait révélé avant de partir qu’elle ne pouvait s’imaginer revivre à 40 ans la frénésie d’une compétition internationale, a décroché deux médailles lors de cette compétition de patin. En effet, Myriam Côté Morin, en Dames argent classe I, a obtenu une médaille d’argent à l’épreuve artistique ainsi qu’une récompense en bronze au style libre.

Jointe par le Journal de Saint-Basile, Mme Morin revient sur son triomphe : « Parce que je n’avais pas trop idée du calibre des autres patineuses, pour cette raison, je n’avais pas d’attente. C’est une belle joie, une surprise, mais surtout une très grande fierté! »

Une deuxième place qui a pratiquement les teintes d’une médaille d’or pour la maman de quatre enfants. En effet, la Québécoise a obtenu un pointage de 21.25 pendant que celle qui grimpait au sommet du podium, la Polonaise Monika Szubert, est allée chercher 21.26 points. « Perdre l’or de si peu, c’est presque troublant, commente Myriam Côté-Morin, qui évoque une expérience positive. J’ai vécu un beau moment, une belle récompense après tout le travail et les efforts. »

Lors de sa performance à l’épreuve artistique, elle a dansé sur la glace accompagnée d’une musique country moderne, ce qui lui a valu la médaille d’argent. Au style libre, Myriam Côté Morin a plutôt opté pour un numéro rendant un hommage folklorique. « J’ai voulu amener le folklore québécois à Innsbruck, en Autriche, avec la musique de Mes Aïeux et de La Bottine souriante », raconte celle qui souhaite maintenant répéter l’expérience. « Personnellement, c’était une expérience enrichissante, un beau défi à refaire dans cinq ans, aux prochains Jeux mondiaux d’hiver des maîtres, mais aussi à d’autres compétitions internationales. »

Fierté pour le CPA Saint-Basile-le-Grand

De son côté, la présidente du CPA Saint-Basile-le-Grand, Valérie Beaulieu, voit l’exploit des deux patineuses comme une grande fierté pour l’organisme sportif. « Le Club ne pourrait pas être plus fier d’elles. Elles sont allées représenter le CPA à l’international et sont un bel exemple pour nos plus jeunes patineurs », répond Valérie Beaulieu.

QUESTION AUX LECTEURS :

À 40 ans, vous relanceriez-vous dans un sport pratiqué plus jeune?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des