Martin Vachon… ou 90 minutes d’autodérision!

Photo de Pascal Dugas Bourdon
Par Pascal Dugas Bourdon
Martin Vachon… ou 90 minutes d’autodérision!
Martin Vachon sera de passage au Centre Marcel-Dulude le 7 mars prochain (Photo : Eric Myre )

L’humoriste Martin Vachon sera de passage à Saint-Bruno le 7 mars prochain pour présenter son premier spectacle solo, un mélange d’anecdotes savoureuses et d’autodérision.

« Tu ne sors pas de mon show plus intelligent. Mon but, c’est de montrer aux gens à quel point je suis drôle et de les divertir », a expliqué sans complexe l’humoriste aux Versants, lors d’une entrevue téléphonique.

En tournée depuis environ deux ans, Martin Vachon a donné plus d’une centaine de spectacles à ce jour. Son passage à Saint-Bruno s’inscrit dans la dernière ligne droite de sa tournée. « C’est la dernière ligne droite, mais c’est le moment où j’ai le plus de fun. Des fois, les humoristes sont tannés à la fin d’une tournée, mais moi, non. Je maîtrise totalement mon spectacle », a-t-il soutenu.

Celui qui fait de l’humour depuis une dizaine d’années, en plus de mener une carrière de comédien, dit profiter du fait qu’il n’est pas encore très connu du grand public. « J’ai la plus belle carte de visite au monde. Les gens ne savent pas à quoi s’attendre et le public sort de là complètement impressionné. Vu que les gens ne s’attendent à rien, ils capotent », a précisé Martin Vachon, qui a tout de même déjà assuré la première partie des spectacles de Peter MacLeod et de Dominic Paquet.

« Grand tata sympathique »

Celui qui se considère comme un « grand tata sympathique » parvient à séduire le public grâce à des anecdotes sur sa propre personne. Le comédien relate notamment la fois où il a auditionné pour obtenir le rôle de danseur nu. Une audition qui s’est assez mal déroulée… « Je raconte comment s’est passée l’audition, pourquoi je n’ai pas eu le rôle. Moi, je n’ai aucun amour-propre, aucun orgueil. Le show, c’est une heure trente d’anecdotes humiliantes sur moi. »

À quelques mois de la fin de sa tournée, Martin Vachon songe déjà à son deuxième spectacle solo. Depuis quelques semaines, l’humoriste de 35 ans s’est d’ailleurs remis à l’écriture. Des bribes d’inspiration qui pourraient d’ailleurs se retrouver dans le spectacle présenté au Centre Marcel-Dulude.

Matériel exclusif

« À Saint-Bruno, ils ne vont pas le savoir, mais ils vont être témoins du premier rodage de nouveau matériel », s’est-il réjoui.

Cet éventuel deuxième spectacle solo risque bien de contenir, encore une fois, une foule d’anecdotes personnelles, puisque c’est ce qui fait sa force, estime le conteur : « Le moment où les gens se tapent sur les cuisses, et où je vois qu’ils ne sont pas capables de reprendre leur souffle, c’est quand je raconte des anecdotes. C’est là où je suis à mon meilleur. »

« Comme je base mes spectacles sur des anecdotes, je vais me donner une bonne année, au moins, pour écrire tout ça. »

Question aux lecteurs : Connaissiez-vous Martin Vachon?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des