Marie-Ève Pelchat: un tour de la circonscription avant la soirée électorale

Photo de Gabriel Provost
Par Gabriel Provost
Marie-Ève Pelchat: un tour de la circonscription avant la soirée électorale
La candidate libérale, Marie-Ève Pelchat, en a profité au jour du scrutin pour discuter avec des électeurs dans Montarville. (Photo: Gabriel Provost)

La candidate du Parti libéral dans Montarville, Marie-Ève Pelchat, s’est rendue dans les cafés de la circonscription et les bureaux de vote au jour du scrutin avant de passer la soirée électorale dans un restaurant julievillois.

Marie-Ève Pelchat était la seule candidate d’un des principaux partis fédéraux dans Montarville à en être à sa première élection. Elle a eu l’appui de plusieurs personnalités au sein de son parti qui n’en étaient pas à leur première d’élection et qui sont venues la visiter tout au long de la campagne. Parmi elles, on compte notamment le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, qui est venu comme plusieurs de ses ministres sortants appuyer sa candidate dans Montarville.

À la veille du scrutin, Mme Pelchat sillonnait les rues de la circonscription à la rencontre des citoyens en effectuant du porte-à-porte avec les membres de son équipe. Au jour J, Mme Pelchat a prévu passer une partie de la journée à visiter des cafés de la circonscription, mais a surtout prévu d’aller visiter tous les bureaux de vote de Montarville. Au moment de la rencontrer, elle faisait un détour par le centre-ville de Saint-Bruno, comptant se rendre au café La Tasse Verte. Questionnée à savoir si elle était heureuse d’être à la fin de la campagne électorale, la candidate de 24 ans a mentionné qu’ « une fois qu’on est dedans, on ne se rend pas compte à quel point il se passe des choses. »

35,2%

Ce sont les intentions de vote en faveur de Marie-Ève Pelchat, qui est deuxième dans les sondages derrière Stéphane Bergeron, qui est à 41,2% dans les sondages.

Ayant déjà voté par anticipation, elle a tout de même encouragé les citoyens sur les réseaux sociaux à se rendre aux urnes durant la journée. Il est possible que l’équipe libérale, comme celle du bloquiste Stéphane Bergeron, veillent plus tard qu’à l’habitude durant la soirée, qui pourrait même se terminer demain.

C’est qu’en raison de la pandémie de COVID-19, plusieurs citoyens ont choisi d’y aller avec le vote par correspondance cette année plutôt que de se déplacer dans les bureaux de vote, changement qui risque de créer des délais dans le décompte des bulletins de vote. Les résultats définitifs vont donc arriver plus tard qu’à l’habitude, mais il est fort probable que la plupart des circonscriptions reçoivent l’annonce de leurs résultats si le vote n’est pas trop serré entre deux candidats.

Deuxième dans les sondages

Pour le moment, selon les estimations du site de sondages Qc125, c’est le bloquiste Stéphane Bergeron qui a le plus de chances de remporter la circonscription. Il n’a d’ailleurs jamais eu autant les chances de son côté pour l’emporter depuis le début de la campagne: il aurait 81% des chances de gagner ce soir. En termes de pourcentages des intentions de vote, Marie-Ève Pelchat se situe à 35,2% avec une marge d’erreur de 8,7% et c’est M. Bergeron qui mène avec 41,2% des intentions, la marge d’erreur étant de plus ou moins 9,8%.

Quelle sera la composition du prochain parlement à Ottawa?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires