Marie-Claude Drouin récompensée au gala Mercuriades 2021

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Marie-Claude Drouin récompensée au gala Mercuriades 2021
Marie-Claude Drouin (Photo : Courtoisie)

Marie-Claude Drouin, résidante de Saint-Bruno-de-Montarville, est la lauréate du prix femmes d’exception BMC, Grande Entreprise du prestigieux Gala virtuel Les Mercuriades 2021.

C’est  à son domicile qu’on lui a remis son prix le soir du Gala qu’elle a suivi à distance, pandémie oblige. « Je ne m’attendais vraiment pas à recevoir cet honneur au milieu de toutes ces femmes exceptionnelles qu’il y avait comme finalistes. C’était déjà une belle surprise pour moi d’être l’une d’entre elles en mars, alors que j’étais pour la première fois candidate à ce gala. »

Longtemps la seule femme des différentes équipes financières s’occupant des fusions et acquisitions d’entreprises, elle a évolué dans un monde d’hommes tout en se faisant respecter en tant que femme. « Ça demande parfois de s’adapter, mais cela évolue », avoue-t-elle, même si elle semble avoir trouvé chaussure à son pied à son poste de directrice – développement corporatif chez Cogeco depuis maintenant 3 ans. « Nous sommes aujourd’hui deux femmes dans une équipe de quatre personnes et nous venons d’embaucher une troisième femme. »

« Je ne m’attendais vraiment pas à recevoir cet honneur au milieu de toutes ces femmes exceptionnelles qu’il y avait comme finalistes. » – Marie-Claude Drouin

La conciliation travail, famille
Elle explique que sur les bancs de l’université, il y a autant de femmes que d’hommes, « mais on ne les voit plus sur le marché du travail. » Elle explique la chose par la conciliation travail, famille qui n’est pas forcément très développée en finance et particulièrement dans son secteur, mais là aussi « cela change. »

À 39 ans, maman de deux enfants dont le dernier à 18 mois, avoir un poste aussi prenant tout en vouloir voir grandir ses enfants « ça demande beaucoup de gymnastique, mais j’ai trouvé dans mon entreprise une très belle ouverture. En plus mon mari m’aide beaucoup.»

Au sein de son entreprise, c’est le Réseau des femmes de Cogeco, un mouvement initié par quelques cadres pour faciliter le développement professionnel et le réseautage des femmes à tous les niveaux de l’entreprise, qui a pensé à Marie-Claude Drouin pour porter sa candidature aux Mercuriades 2021.

« Nous venions de faire une grosse acquisition à l’automne dernier de 400 millions de dollars. J’ai été très impliquée dans cette opération, c’est pour cela qu’on a voulu me mettre de l’avant. Au début, j’étais un peu intimidée par la démarche, mais aujourd’hui j’en suis ravie. »

Parallèlement à son travail, Mme Drouin s’est impliquée dans plusieurs organisations bénévoles telles que la Jeune Chambre de commerce de Montréal, la Maison Notman, ELLE-Invest ainsi qu’à titre de trésorière au conseil d’administration de la Fondation Dr Clown pendant près d’une dizaine d’années.

Elle acquiert aujourd’hui une vrai reconnaissance de son travail par ses paires. « Une tape dans le dos » prestigieuse qui l’encourage à continuer.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires