Marché printanier de Saint-Bruno

Par Gabriel Provost
Marché printanier de Saint-Bruno
C'est dans ces cabanes situées au centre-ville de Saint-Bruno que s'installeront les exposants dans le cadre du marché printanier. (Photo: Gabriel Provost)

Saint-Bruno-de-Montarville organise cette année un marché public printanier, une nouvelle formule qui a comme objectif de redonner vie aux commerces du centre-ville de la municipalité.

L’édition spéciale du marché se tiendra les 20 et 21 mars, dans le Parc du Village. Le site est situé à l’angle des rues de la Rabastalière et Montarville, où se trouvait autrefois la station service Sonic. 

La Municipalité a choisi ce site afin de « profiter de la présence des maisonnettes déjà installées sur ce site afin d’y présenter le marché printanier, alors que le marché public estival se déroule juste en face, à la Place du Village. » 

Pour l’administration de la ville, la tenue du marché est le moment idéal pour inciter les Montarvillois à « encourager les commerçants locaux. Cela fait partie du plan de relance de la municipalité. » Ainsi, les personnes qui se rendent aux kiosques sont invitées à encourager les exposants, qui sont tous Québécois, et également à se rendre dans les commerces avoisinants. Le temps doux et ensoleillé annoncé pour la fin de semaine de l’événement risque d’aider à avoir un bon achalandage. Les exposants pourront vendre leurs produits entre 9h00 et 13h30, et les acheteurs devront quitter le site du marché immédiatement après avoir effectué leurs achats. « La Ville constatait une importante baisse des visites après 13h30. C’est pourquoi le marché se termine à ce moment. » 

1

C’est le nombre de commerçants locaux qui seront présents au marché printanier

Local égale 1 sur 13? 

Parmi tous les commerçants qui participent à cette édition spéciale du marché public, seul le Vignoble Kobloth, situé sur le Grand Boulevard à Saint-Bruno-de-Montarville, est un commerçant local. Cette réalité peut sembler paradoxale, dans l’optique où le marché est censé encourager les commerçants locaux. 

Questionnée à ce sujet, la Municipalité a répondu par l’entremise de son agente à la direction des communications, Martine Verdon, avoir choisi de reprendre « les exposants du marché public de l’été dernier, dont font partie certains commerces locaux. » La raison derrière cette décision serait qu’il s’agit d’un projet pilote. 

De plus, Mme Verdon indique que les commerces montarvillois sont d’abord sollicités dans le cadre des marchés, et qu’ils bénéficient d’un tarif préférentiel s’ils choisissent de participer. « Certains commerces ne participent pas pour différentes raisons qui leur appartiennent et qui varient dont, notamment, le manque de main-d’œuvre. »  

Quel commerçant local aurait avantage à être mieux connu de la population?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires