Maison de Georges Brossard: à vendre pour 3,8 millions de dollars

Photo de Gabriel Provost
Par Gabriel Provost
Maison de Georges Brossard: à vendre pour 3,8 millions de dollars
La résidence, située dans le parc national du Mont-Saint-Bruno, est à vendre pour un total de 3,8 millions de dollars. (Photo: Centris)

La résidence qu’habitait l’entomologiste Georges Brossard, qui se situe dans le parc national du Mont-Saint-Bruno, est à vendre pour la somme de 3,8 millions de dollars.

Dans le sous-sol de la résidence principale, on trouve des milliers de spécimens d’insectes en tous genres, une collection qui est l’œuvre d’une vie pour Georges Brossard et sa femme, Suzanne Schiller.

Avant d’effectuer la profession qui le rendra célèbre, M. Brossard était notaire. C’est à l’homme originaire de La Prairie que l’on doit notamment la création de l’insectarium de Montréal, fondé en 1990. Outre celui de la métropole, l’entomologiste et sa femme ont également fondé d’autres insectariums à travers le globe, notamment à Shanghai et à la Nouvelle-Orléans.   

La résidence de 18 pièces a été construite en 1949, sur un terrain d’une superficie de 99 429 pieds carrés. Aujourd’hui, il n’est plus possible de construire de résidences dans le parc national du Mont-Saint-Bruno, ce qui ajoute de la valeur à la maison qu’habitait Georges Brossard. Au total, ce sont 9 résidences qui se trouvent désormais dans le parc, dont une qui appartient toujours au fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté.  

La maison qu’habitait l’entomologiste depuis les années 1960, qui semble sortie d’un univers fantastique, est présente sur le marché depuis environ six mois.

1949

C’est l’année à laquelle a été bâtie la résidence où a vécu l’entomologiste Georges Brossard.

Toutefois, plusieurs personnes auraient manifesté leur intérêt pour acquérir cette maison à l’architecture et à l’histoire uniques avant même qu’elle ne soit sur le marché.  

Musée des insectes

Au moment du décès de son mari en juin 2019, la veuve de M. Brossard, Suzanne Schiller, avait déjà mentionné qu’elle souhaitait faire un musée de cette maison. Elle avait  alors mentionné qu’elle était prête à donner la collection d’insectes à la SÉPAQ et à vendre la résidence selon des conditions entendues avec l’organisme gouvernemental. 

Pour le moment, selon les informations reçues de la part du responsable des relations avec les médias de la SÉPAQ, Simon Boivin, l’organisation n’a pas d’information quant au projet de donner une vocation muséale à la résidence située près du lac Seigneurial. 

Croyez-vous que la maison de Georges Brossard devrait devenir un musée dédié à l’entomologie?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires