Louis Mercier candidat dans le district 5 à Saint-Bruno

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Louis Mercier candidat dans le district 5 à Saint-Bruno
Louis Mercier, candidat dans le district 5 à Saint-Bruno-de-Montarville. (Photo : courtoisie)

Louis Mercier sera candidat aux élections municipales dans le district 5 de Saint-Bruno-de-Montarville.

Louis Mercier est le premier candidat indépendant à faire connaître ses intentions pour les prochaines élections municipales du 7 novembre à Saint-Bruno.
M. Mercier s’est fait connaître politiquement par son engagement quant aux questions touchant l’agglomération de Longueuil.

En 2016, il dénonçait déjà que le site Internet de l’agglomération de Longueuil était hébergé par celui de la Ville de Longueuil. C’est ainsi qu’il créera un site agglomerationlongueuil.ca pour montrer l’incongruité de la chose.

Il a été récemment à l’origine du mouvement citoyen ÉquiAgglo, un mouvement militant pour un traitement équitable et efficace des ressources de l’agglomération de Longueuil.
Il a aussi récemment démissionné de son poste de conseiller, durant sept mois, auprès du conseil de Ville de Saint-Bruno sur les points touchant l’agglomération de Longueuil.
Père de quatre enfants, cet actuaire de formation est fondateur et président du cabinet d’actuaires Assurage Actuariat Conseil depuis 2001.

Impliqué au sein du conseil d’administration de l’Association de basketball de Saint-Bruno, plusieurs années président de la Fondation du Mont-Saint-Bruno, membre du comité des finances de Saint-Bruno depuis 2006, M. Mercier participe activement à la vie politique et communautaire de la Municipalité.
« Je veux me donner les moyens de mes convictions et ambitions, surtout celles qui touchent l’agglomération de Longueuil. Comme le dit John Nash, dans le film Un homme d’exception, ‘’Les convictions sont le luxe des observateurs qui ne s’engagent pas’’ » explique-t-il.

Il souhaite continuer à travailler pour réformer l’agglomération de Longueuil, mais aussi pour « veiller à ce que les sains principes tarifaires de la taxation foncière ne soient pas abandonnés au profit d’une politique populiste, ou encore pour rendre service aux citoyens et à la ville sous différentes formes ».

Un indépendant
M. Mercier a décidé de ne pas adhérer à un parti, mais de se présenter comme un indépendant. « La démocratie est mieux représentée lorsque les conseillers élus prennent des décisions, dossier par dossier, selon ce qui est le mieux pour les citoyens et non afin de respecter des lignes de parti. De nombreuses personnes pensent comme moi, mais bien des personnes qui se présentent veulent se donner plus de chances de se faire élire en s’alliant à un parti. » Il a d’ailleurs fait de son indépendance son slogan : « Indépendant mais d’équipe ».

Ses priorités
Il souhaite se « battre » pour que la quote-part et la gouvernance de l’agglomération soient revues, pour limiter la vitesse sur la route 116 sur le territoire de Saint-Bruno, pour mettre en place des compteurs d’eau…

Un autre des objectifs de la candidature de M. Mercier, c’est d’améliorer encore le taux de participation des Montarvillois aux élections municipales pour que deux électeurs sur trois aillent voter. « Avec un tel taux de participation, Saint-Bruno devrait se classer la première au Québec. Voter est un droit qui doit être exercé pour avoir le droit de critiquer nos élus. »
Il aura comme adversaire déjà connue Eve Poirier, candidate pour l’Équipe citoyens dirigée par Ludovic Grisé Farand.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires